L'histoire de l'Edition de base 2021 - Magic the Gathering


L'histoire de l'Edition de base 2021

Articles



Drark Onogard, le , 1576 consultations , 6

Vous trouverez ici les quelques pépites d'histoire que j'ai pu glaner dans cette édition de base... Les débutants y trouveront quelques bases intéressantes, les confirmés quelques belles anecdotes.

  La storyline de Magic / Débutant / Édition de base 2021

Les éditions de base ne sont certes pas réputées pour leurs histoires exaltantes ; cependant, vous trouverez ici consigné tout ce qui relève de l'univers de l'édition de base 2021, tenue sous l'égide du plus intemporel des Planeswalkers : Téfeiri.

Comme il s'agit d'une édition de base, destinée aux débutants, l'ambiance n'est pas trop poussée ; je préviendrai d'emblée que les connaisseurs trouveront assez peu de nouvelles informations dans cet article. Par contre, ce sera une bonne introduction à quelques éléments de l'histoire pour les débutants.

Par ailleurs, je vous renverrai à cet article qui, ayant déjà été traduit en français, ne m'aura pas donné de travail... C'est un assez bon résumé de l'histoire de Téfeiri, bien que certaines informations aient apparemment été révisées.

L'histoire de l'Edition de base 2021



Ugin, le dragon-esprit : Suite à la bataille au cours de laquelle son frère jumeau Nicol Bolas le tua, Ugin se trouva transformé. Son esprit habite désormais un nouveau corps – un corps qui transcende les cinq couleurs de mana. Il peut souffler une invisible et incolore flamme qu'on nomme le souffle d'Ugin. Aussi connu comme l'Ectofeu, cette flamme peut brûler presque n'importe quelle substance dans le Multivers.

Chien de garde alpin : C'est un bouvier bernois. Je pense qu'il était nécessaire de le relever.

Choriste consacré : Il s'agit peut-être d'une lecture capillotractée, mais le vitrail derrière ce personnage n'est pas sans faire écho à celui de l'Histoire de Bénalia et des motifs sur les armures des soldats de la Nouvelle Bénalia, ce qui semblerait indiquer que le Choriste est originaire de Dominaria. Il ferait sans doute partie d'un ordre serraïte.

Solidarité de Basri : Basri Ket croit à la lutte pour ceux qui lui sont proches – et il a un arsenal magique parfait pour faire ainsi. Il se protège ainsi que les autres d'une aura dorée de sable et peut subir des blessures à la place de ses alliés. Au moyen de son pouvoir, et de son charisme naturel, Basri a toujours quelqu'un pour se battre à ses côtés.





Basri Ket : Basri, initié loyal à Oketra, revint de son premier transplanage pour trouver sa déesse morte. La détresse faillit le submerger, mais il refusa de se perdre dans le désespoir. Façonnant l'une des flèches d'Oketra pour en faire une lance, Basri promit de répandre son message de solidarité à travers le Multivers.

Pégase de Concordia : Ce pégase est originaire de Ravnica, le plan-cité divisé en dix guildes.

Prêtresse du confinement : Non, cette carte n'a pas d'histoire, mais cette réédition est assez drôle. On pourrait croire que c'est Hasbro qui a créé le coronavirus en laboratoire, à ce train-là.

Frappe provocatrice : Sur l'illustration, on peut voir une légionnaire Boros du nom de Mileva. Au cours du dernier « bloc » Ravnica, elle a connu une ascension fulgurante au sein de la Légion de par son courage et sa dévotion sans bornes. De Garde de la dixième circonscription, elle est passée Vétérane de la dixième circonscription, avant de recevoir une Promotion de campagne et de passer Légionnaire de la dixième circonscription.

Experte fauconnière & Haut fait de résistance : Au vu des armures des personnages, il est plus que vraisemblable qu'il s'agisse de guerrières de Tarkir, qui seraient du clan Abzan, ou de celui qui l'a supplanté dans la nouvelle ligne temporelle où les dragons sont maîtres, la couvée de Dromoka.

Jugement selon la Légion : Cette carte représente un vampire de la Légion du crépuscule, faction clairement inspirée des conquistadors espagnols, en train de tuer un dinosaure, sur le plan d'Ixalan.

Mangara, le diplomate : Quand Téfeiri déphasa une île entière en dehors du temps et de l'espace, cela attira l'attention de Mangara de Corondor. Incroyable diplomate, Mangara négocia la paix entre les différentes nations de Djamûraa et amena un nouvel âge connu sous le nom d'Harmonie de Mangara. Cependant, il fut emprisonné par le malveillant Kaervek, ce qui déclencha les événements de la Guerre du Mirage.





Neuf vies : Outre cette illustration qui fera la fierté de votre pauvre matou auquel vous avez coupé les parties pour raisons médicales, cette carte fait bien entendu référence au dicton populaire qui veut que les chats aient neuf vies. Vous qui avez toujours rêvé d'être un chat, vous savez quelle rare attendre. Plus précisément, voici les noms des félins que nous retrouvons dans le ciel : Jazal Crinièredor, frère d'Ajani, Mirri, duelliste de l'Aquilon, Arahbo, Rugissement du monde, Kemba, kha régente, Marisi, briseur de l'annelure, Kaheera, le tuteur, Jeddit Ojanen d'Efrava, et Wasitora, reine des nekoru. Remarquez cependant deux choses : premièrement, un chat perd une vie au moindre coup ; secondement, que s'ils avaient un peu plus de solennité, ils seraient immortels.





Sanctuaire de la lumière paisible : Cette carte, appartenant à un nouveau cycle de reliquaires, a pour texte d'ambiance un haiku. Ce type de poème d'inspiration japonaise est, en anglais et en français, constitué de trois vers, de cinq, sept et cinq syllabes. Toutefois, la thématique ici n'est pas celle qui convient traditionnellement aux haikus : ils sont censés, dans une expression brève et intense, exalter la beauté de l'instant.

Sécuriser les lieux : L'auteur du texte d'ambiance est Judith, une Ravnicane appartenant à la Secte Rakdos. Artiste et chanteuse, elle jalouse la gloire du démon Rakdos, qui reçoit tout le crédit de ses nombreuses performances.

Réponse expéditive : On voit sur l'illustration un soldat de la polis de Mélétis (inspirée d'Athènes) en train de régler son compte à un cyclope, sur le plan de Theros, donc.

Barrin, archimage tolarian : Barrin cofonda l'Académie tolariane avec le Planeswalker Urza. Parmi leur première classe d'étudiants se trouvait Téfeiri, hautement intelligent – et hautement irrévérencieux. Les années suivant, alors que l'invasion phyrexiane faisait rage, il trouva Tolaria submergée par les Phyrexians. Débordé par le désespoir de la perte de sa fille Hanna, il effectua une Oblitération, se détruisant ainsi que Tolaria, et les Phyrexians.





Doyenne jeskaï : Cette carte peut en surprendre certains. En effet, les clans de Tarkir ont été supplantés, dans la nouvelle ligne temporelle, par les clans draconiques. Alors, cette suivante de la voie Jeskaï vient-elle d'un autre temps ? A moins que nous n'assistions à la résurgence tant attendue des clans humains ?

Voleuse de bibliothèque : Cet ondin vient clairement du plan de Theros au vu des colonnes derrière elle. Sur ce plan, les ondins sont tous plus ou moins fidèles de Thassa, déesse de la Mer, et cette race est connue à travers le Multivers comme une race espiègle de voleurs.

Déni noble : L'illustration de cette carte, montrant ce qui semble être un faucon de mana, n'est pas sans rappeler les patronus dans la saga Harry Potter. Le fait qu'il s'agisse d'un sort de protection ne fait que confirmer l'intuition d'une potentielle inspiration.

Baleine pourchassée : Cette carte fait référence à la baleine la plus célèbre, Moby Dick, tirée du roman de Melville, et des chasses à la baleine de manière générale. Si seulement celle-ci avait aussi été blanche...

Geist ferré : Le Sommeil béni est la récompense à laquelle aspirent tous les Innistradis. Il s'agit de la mort, lorsqu'elle n'est pas interrompue par un leveur de goules ou que l'esprit du mort se manifeste.

Téfeiri, maître du temps : Le mage du temps Téfeiri en a vu beaucoup dans ses 1200 années d'existence. Il a gagné, perdu, et regagné sa puissance. Il a forgé d'indénombrables relations. Il a commencé une famille, qui lui a apporté une joie illimitée. Plus récemment, il a aidé les Sentinelles à vaincre Nicol Bolas sur Ravnica. Désormais, il se tient prêt à intervenir quand la prochaine grande menace arrivera.





Perspicacité sans âge de Téfeiri : Téfeiri a du pouvoir sur l'écoulement du temps lui-même. Il peut manipuler le temps à une échelle locale – ralentissant ou accélérant le temps pour une personne, un objet, un groupe. De plus, sa longue vie lui a donné un regard non conventionnel, qui lui permet de voir des solutions saugrenues aux problèmes.

Protégée de Téfeiri : Elève à l'école tolariane, Téfeiri était un élève pour le moins assez turbulent, confère par exemple l'illustration de la Confiscation. Cela explique sans doute la malice des élèves de la nouvelle génération, qui n'héritent pas que de l'étude de sa magie.

Goinfre de sang : Ce vampire vient du plan de Zendikar. Les cornes qu'ils ont servaient à une certaine variété d'Eldrazis de se fixer à leur crâne, afin de les contrôler.

Mauvais plan : Il est vraisemblable que l'adversaire qui serre votre main se fasse un peu douiller. Comme quoi, pas besoin de petits caractères à l'Orzhov pour être un pigeon.

Thallidé à fleurs de mort : L'auteur du texte d'ambiance n'est autre que Marwyn, la nourricière, chef de la tribu des Kelvae, qui vit sur Dominaria, dans la forêt de Llanowar. Dans cette tribu, chaque elfe est lié à un kavru dès sa naissance, avec qui il partagera son éducation. Les adai sont les nobles de cette tribu, qui tiennent le rôle de sages-femmes pour les kavrus comme les elfes.

Eliminer : Kaervek, l'impitoyable était l'antagoniste principal du bloc Mirage. Il va sans dire qu'au vu de son titre, il n'était pas du genre à se soucier de la moralité de ses actes pour mener à bien ses desseins.

Gourmet d'entrailles : Son nom anglais, "Goremand", est un jeu de mots entre "gore" et "gourmand".

Précepteur sinistre : Malgré les ressemblances troublantes, Esortyuzabso m'a certifié qu'il ne s'agissait pas du Sectanomicon, mais bien d'une vile copie ravnicane.

Kærvek, le malveillant : Kærvek avait depuis longtemps désiré de régner sur un royaume. Attiré à Djamûraa par la magie de Téfeiri, Kærvek emprisonna le diplomate Mangara dans l'ambre et sema la guerre sur tout le continent. Alliant ses forces avec celles du mage Jolrael, Kærvek parut implacable jusqu'à ce que Mangara soit libéré. Il scella Kærvek dans sa propre prison d'ambre.





Intendant de Liliana : Liliana Vess, avant de devenir une Planeswalker, était d'une noble famille dominariane possédant le manoir nommé dans le texte d'ambiance de cette carte. Elle transplana alors que, tentant de sauver son frère Josu Vess, elle en fit accidentellement un zombie.

Dévôt de Liliana : On remarquera que le col de sa tenue n'est pas sans rappeler le traditionnel serre-tête que porte sa maîtresse.

Porte-étendard de Liliana : Liliana fait plus que maîtriser la nécromancie : elle peut lever les morts en grand nombre, se trouvant en de multiples occasions à la tête d'une armée de zombies. Elle peut aussi user du mana noir pour corrompre les cœurs et les corps des vivants. Un conseil : tu la préféreras en tant qu'amie qu'ennemie.

Liliana, éveilleuse des morts : Forcée de mener l'armée de Nicol Bolas contre ses alliés, Liliana s'est trouvé amenée à faire le bien – elle se rebella et retourna les forces de Bolas contre lui-même. Cela aurait dû lui coûter la vie, mais elle fut sauvée par le sacrifice de Gideon. Elle s'est désormais retirée sur Dominaria où elle contemple qui elle est et son rôle dans les événements de la récente guerre.





Assouvissement sanguin : Ces fontaines de sang et le style aristocrate-victorien de ces vampires est caractéristique de ceux du plan gothique d'Innistrad.

Archer squelette : L'auteur du texte d'ambiance vient d'un plan inconnu, mais est présente aussi dans les textes d'ambiance du Régisaure pourrissant, du Servant mort-vivant, du Défouissage ou des Fragments d'os. Une chose est sûre, on n'a que très peu envie de traîner dans cette maremme.

Rites du village : Quoique l'illustration n'indique aucun plan clairement, il ne serait pas surprenant qu'Innistrad ait d'autres villages aux coutumes originales que celui où vit la Hurlemeute d'Estwald.

Vito, Epine de la Rose du crépuscule : Prêtre fanatique de l'Église du Crépuscule sur Ixalan, Vito croit que le salut ne peut être trouvé qu'à travers le Soleil immortel. Quand Sainte Elenda revint en leur apprenant la disparition du Soleil et un message d'humilité, Vito renversa une massive carafe de sang sur le sol de l'église – un symbole de désobéissance contre la sainte vivante.





Cadavre ambulant : L'auteur de ce texte d'ambiance n'est qu'un obscur nécromant d'Innistrad, vivant comme la plupart de ses semblables dans la contrée maritime de Néphalie.

Chien d'éclair : Le texte d'ambiance anglophone repose sur un jeu de mots avec l'expression « Its bark is worse than its bite. », qu'on peut traduire par « Il aboie plus qu'il ne mord. »

Pleins feux : Kroshkar n'est qu'un personnage anecdotique de Ravnica, membre des Clans Gruul, ces anarcho-punks qui vivent en harmonie avec la nature de manière assez violente envers la civilisation.

Chandra, cœur de feu : Chandra est un feu de brousse, répandant les flammes où qu'elle aille. Pyromancienne très talentueuse, elle ne fait pas dans la dentelle – mais plutôt « beaucoup de feu dans ta face. » S'étant entraînée à contrôler ses pouvoirs, Chandra a cherché des solutions plus sophistiquées aux problèmes. Elle aime toujours cramer des trucs, cependant.

Incinérateur de Chandra : Les pouvoirs de Chandra sont un peu plus que de lancer d'énormes boules de feu à tout ce qui bouge. Elle peut aussi invoquer des créatures féroces – du chat de feu à de massifs phénix enflammés. Chandra continue d'aiguiser sa force, surpassant sans cesse ses limites.

Ascension furieuse : Klothys est la déesse therosiane de la destinée. Absente du panthéon pendant un certain temps, et même brièvement supplantée par Xénagos, son culte a refait surface tandis que les Reparus déferlaient sur Theros.

Gadrak, le fléau des couronnes : Jeune dragon d'à peine 300 ans, Gadrak doit encore atteindre la patience de ses pairs. Il s'est embarqué dans une campagne de carnage physique et fiscal, pillant chaque manoir et château dans un rayon de trois-cents kilomètres. Les seigneurs locaux ont mis un prix sur sa tête, mais c'est un prix complexe à réclamer quand ladite tête a tendance à cracher des flammes capables de fondre l'acier.

Sorcellerie gobeline : Outre le fait que cette carte fasse référence aux Monty Python comme le Chevalier assermenté que j'avais présenté avec Eldraine, l'illustrateur a récemment dit que les Diplomates gobelins (référence encore aux Monty Python, précisément le passage dit du French Taunter) et les gobelins du Refroidissement inconfortable... sont un même duo, dont nous suivons les péripéties !

Cabot ignescent : Message de prévention à tous ces propriétaires qui n'ont pas le courage de faire sortir leurs chiens pour qu'ils puissent se soulager.

Ogre onakke : Les Onakke sont une race d'ogres beaucoup plus intelligente que la moyenne. Originaires de Shandalar, ils furent des artificiers de génie, et ce sont même des esprits de ces ogres qui habitaient le Voile de Chaînes que possédait Liliana et qui a maudit Garruk, aujourd'hui détruit.

Soubira, caravanière des Tulzidi : Soubira, épouse de Téfeiri, mena la Caravane des Tulzidi à travers Djamûraa. Bien que la caravane existât sous diverses formes depuis des siècles, survivant même à la Guerre du Mirage, l'Invasion phyrexianne, et les brèches temporelles, elle ne fut jamais tant une réussite que sous la direction de Soubira.





Amalgame : Koth du Marteau est un Planeswalker originaire du plan de Mirrodin, envahi par les néo-phyrexians. Maintenant que le plan est presque entièrement corrompu et est devenu la Nouvelle Phyrexia, il est l'un des derniers résistants contre l'horreur phyrexiane.

Azusa, égarée mais en quête : Elève de Dosan la feuille tombante, cette kannushi de la forêt de Jukai préféra quitter son sanctuaire pour explorer tout le plan. Ses voyages, en plus de constituer grâce à ses carnets une source historique non négligeable sur l'époque de la guerre des Kamis, l'a façonnée, si bien qu'elle fut une des plus puissantes shamanes, pouvant tirer du mana d'un simple tas de poussière.

Garruk, libéré : Garruk est un chasseur talentueux, et sa vocation fut une chasse aux plus grosses et puissantes créatures à travers le Multivers. Cependant, maudit par le Voile de Chaînes à cause de Liliana, il finit par chasser des Planeswalkers plutôt que des bêtes – avec une aversion particulière pour la nécromancienne. Tombé récemment dans le Chaudron de l'Eternité sur Eldraine, il est désormais libéré de sa malédiction et libre de rejoindre à nouveau la nature.

Annonciateur de Garruk : Les pouvoirs de Garruk lui permettent de se connecter à la nature. Il peut obtenir de la puissance de la terre, invoquer des bêtes sauvages, et déchaîner la férocité et le pouvoir des créatures invoquées. Il peut aussi former une connexion avec les créatures naturelles, non-invoquées par la magie, et emprunter leur force et leurs capacités.

Jolraël, recluse de la Mwônvouli : Ancienne mage de Zhalfir ayant vécu dans le monde sauvage, Jolraël était parmi ceux qui furent attirés à l'Île de Téfeiri quand il la déphasa. Sa défiance envers les humains la poussa à s'allier avec le shamane nommé Kaervek, mais sentant ses véritables motivations, elle se retourna contre lui. La guerre finie, elle revint dans le monde sauvage.





La vie continue : Samut, voix de la sédition fait partie des rares dissidents sur le plan d'Amonkhet, qui refusent l'industrialisation de la mort lors des Épreuves, et critiquent le culte des dieux. Lors de l'Âge de la Destruction, elle tenta de mener la révolte contre le Dieu-Pharaon, qui n'est autre que le grand ennemi de tout un arc de Magic, Nicol Bolas.

Dryade quirionaise : L'auteur de son texte d'ambiance est Molimo, maro-sorcier. Chaque forêt sur Dominaria a sa manifestation, et Molimo représente Llanowar. Relativement xénophobe à l'image des elfes de sa forêt, il ne reconnaissait pas l'autorité de Gaïa, et considérait Freyalise (une simple Planeswalker) comme seule déesse de la nature. Son action dans la guerre contre les Phyrexians fut assez importante, aux côtés de Multani, maro-sorcier de la Yavimaya.

Se battre bec et ongles : Atla Palani, marraine des nids est une prêtresse d'Ixalan qui se charge d'élever les jeunes dinosaures afin qu'ils deviennent de fières montures de l'Empire du Soleil.

Fileuse de collet : L'auteur du texte d'ambiance n'est autre qu'Aurélia, archétype de justice, qui mène aujourd'hui la Ligue Boros sur le plan de Ravnica. Sa guilde, jouant le rôle de police et d'armée, avait pour chef un autre, Plume, l'affranchie, mais elle fut déchue suite à une grave défaite. Cette dernière a cependant été libérée lors de la Guerre des Planeswalkers.

Cochon truffier : Regardez comment il est mignon ! Et il sourit ! Bon, clairement, je suis partisan des cochons plutôt que de ces champignons marchants de thallidés... Votre avis ?

Belliciste de la Flotte implacable : Ce pirate est bien entendu originaire d'Ixalan, sous les ordres de Brandis Espine.

Coatl aux écailles de sapience : Ce sympathique reptile est sans nul doute originaire d'Alara, l'auteur de son texte d'ambiance étant un Hérétique vedalken qui a fui Esper pour la nature sauvage de Naya.

Mentor du Conclave : Ce centaure est originaire du plan de Ravnica, et est membre du Conclave de Selesnya, une sorte de bande de hippies pour qui la valeur de l'unité en Mat'Selesnya, la voix de la nature est primordiale.

Vengeur sangfeuille : Son nom, son texte d'ambiance, son illustration font directement référence au Druide sangfeuille. Il pourrait s'agir d'un seul et même personnage ayant évolué – le druide pourrait avoir échoué à protéger sa forêt de la destruction, et avoir sombré dans le ressentiment. Ce pourraient aussi être simplement deux élémentaux d'une même ethnie, mais dans tous les cas, ils sont liés.

Niambi, oratrice respectée : Niambi, fille de Téfeiri et de Soubira, était une soigneuse et clerc de Fémeiref accomplie. Brillant esprit, elle aida Téfeiri à résoudre bon nombre des énigmes qu'avait laissées Urza derrière lui. Son intelligence lui permit de maintenir l'unité de Fémeiref, ce qui lui donna une compréhension plus grande de leur traditions perdues et de leur patrie.

Radha, cœur de Keld : Demie-elfe indépendante et au sang chaud, Radha assista les Planeswalkers Jeska et Téfeiri à sceller les failles temporelles qui s'ouvraient à travers Dominaria. Radha les assista en premier lieu involontairement, mais en fermant la faille de Zhalfir, elle vint à comprendre la gravité de ce qu'elle devait faire alors que son esprit se connectait à celui de Jeska. Par la suite, elle se lia à la terre et devint la meneuse du peuple de Keld.





Golem d'épitaphe : Puisqu'on voit sur son dos le symbole de l'église d'Avacyn, on peut dire sans aucun doute que ce golem vient du plan d'Innistrad.

Rin et Seri, inséparables : Rin et Seri errent dans les régions sauvages ensemble. Ils font une excellente équipe : Rin, le chien, rabat leur proie tandis que Seri, le chat, apparaît pour l'achever. Tous les deux ont été abandonnés jeunes par leur propriétaire. Rin et Seri vécurent seuls pendant des années avant de se rencontrer. Ils étaient prudents au départ, mais on ne saurait maintenant les séparer.

Si vous êtes spécifiquement intéressés par les plans d'où viennent certaines cartes, par simple curiosité ou que vous désirez monter un deck construit uniquement autour d'un seul plan, voici une liste que j'ai pu dresser :

Alara
Lumière de promesse : Bien que l'aspect "léonin béni" puisse indiquer une ascendance therosiane, il semble plus probable au vu de l'armure de plates semblable à celle du Garde cuirassé léonin que cela se passe sur Alara.

Amonkhet
Basri Ket : Etant donné que c'est le plan dont il est originaire, cela paraissait à peu près évident.
Argousine céleste : Outre le soleil caché derrière les nuages de sable, la tenue semble rappeler ce plan. De plus, on voit derrière ce qui pourrait être des flèches d'Oketra, et la mécanique de la carte fait écho au rôle des anges sur ce plan, qui ont pour devoir de punir les dissidents.

Dominaria
Choriste consacré : Comme dit, le style du vitrail rappelle Bénalia.
Mangara, le diplomate : Le doute n'est pas permis quant à ce personnage connu de l'histoire.
Barrin, archimage tolarian : Besoin d'expliquer ?
Cabot turbulent : Ce sale chien appartient à un mage tolarian, confère son manteau.
Erreur de lancement : A nouveau, le manteau nous montre un mage tolarian.
Sourcier des épaves : Un des seuls plans que nous connaissions ayant des ondins possédant une queue de poisson et non des jambes avec pieds palmés est Dominaria. La carte est donc sans doute originaire d'ici.
Protégée de Téfeiri : Manteau-laria.
Tutelle de Téfeiri : Téfeiri enseigne à Tolaria, sur Dominaria.
Ecumeur du ressac : L'apparence draconienne et l'intérieur des ailes rouges, ainsi que le phare en arrière-plan, placerait cette carte sur Domniaria, si toutefois il fallait la placer quelque part.
Kraken tolarian : Malgré son absence de manteau, nous pouvons dire qu'il se situe aux environs de Tolaria.
Anima de grimoire : C'est quelque chose de très tolarian, qu'une connaissance si dense qu'elle finit par se manifester d'elle-même - s'il est étrange que ce soit un esprit et non un élémental, sa place sur Dominaria fait cependant assez peu de doute, quoique les preuves ne soient pas un manteau.
Eliminer : Confère Kaervek, bien entendu.
Kaervek, le malveillant : Personnage important de l'histoire dominariane.
Porte-étendard de Liliana : Voir la carte suivante pour la justification.
Intendant de Liliana : Le manoir Vess se situe sur Dominaria, et on peut même voir sur l'illustration un buste de Liliana, et peut-être un buste de Josu, en fond.
Sonder l'abysse : Etant donné que Nattes est originaire de Dominaria, et malgré le style abstrait de l'illustration, nous pouvons placer la carte sur ce plan sans douter.
Taquineur effronté : Les kobolds n'existent à notre connaissance que sur Dominaria ; et oui, ce texte d'ambiance est parfait. Oui, un kobold a une force de 0.
Visionnaire de Llanowar : Comme dit, la forêt de Llanowar se situe sur Dominaria ; cette carte est un mélange de Visionnaire elfe et d'Elfes de Llanowar.
Cochon truffier : Jund et Dominaria sont les deux seuls plans où l'on retrouve des thallidés ; le premier n'étant pas vraiment le lieu rêvé des petits cochons apprivoisés, Dominaria semble être le bon choix.
Niambi, oratrice respectée : La fille de Téfeiri et de Soubira est bien sur Dominaria.
Radha, cœur de Keld : Troisième occurrence de ce personnage, le doute n'est pas permis quant à sa présence sur ce plan.
Gardien des sphères : Il vient de Tolaria, je vous laisse deviner à quel indice on le sait...
Historien de Zhalfir : Zhalfir est l'endroit que ce cher Téfeiri a déphasé... Sans jamais pouvoir le remettre en phase. Ici, imaginez un saltimbanque qui, racontant les histoires d'une terre oubliée, fait de vrais tours de magie.
Lanceuse de vague de Téfeiri : En sus du lien avec Téfeiri qui nous dirige vers Dominaria, ce plan est l'un des rares où l'on trouve des ondins à queue de poisson, la plupart des ondins actuels ayant deux jambes bien formées.

Eldraine
Idole de l'endurance : Quoique l'apparence de cette statue soit assez classique, le style de l'armure et l'ambiance générale correspond à ce plan, sans créer de certitude. Ce pourrait être un plan de high fantasy tout à fait classique et non-nommé.
Chaudron d'envoûteuse : Cela paraît presque trop évident, mais la roue en fond de décor, et l'apparence humaine que peuvent revêtir certaines sorcières de ce plan, comme les Envoûteurs des tumulus, semblent indiquer que ce serait bien ce plan.
Sage noueux : Son apparence correspondant à celle de l'Ancêtre du Terrier des Faes, il semble originaire d'Eldraine.
Avantage de la chasseresse : On voit sur l'illustration un elfe chevauchant un renard comme le Ranger de Gitechêne, en train de tuer une créature.

Fiora
Vétérane irascible : Non que ce soit une certitude, mais le style renaissance italienne du décor et de sa prothèse, ainsi que le très léger aspect steampunk, peut indiquer la localité de Fiora, sans que cela ne soit une certitude.

Ikoria
Pestecroc cagoulard : Sa ressemblance avec le Mamba de Zagoth, tant mécaniquement que physiquement, ne fait que confirmer ce que cette lueur violine vient lui donner d'étrangement ikorian.
Traque : On y voit un brideur et son loup.

Innistrad
Mainmise charismatique : Cette main fantomale qui tient la tête du personnage et l'apparence du décor ne sont pas sans rappeler l'Eveil en sursaut, qui pourrait indiquer ce plan.
Inventaire effréné : C'est un rappel à Faire l'inventaire, l'histoire d'une Innistradi contrainte à fuir encore et encore.
Luminesprit errant : Les chaînes qui enserrent la boule lumineuse ne laisse aucun doute quant à l'origine de cet esprit.
Geist ferré : Le Sommeil béni étant la récompense sur ce plan...
Dévot de Liliana : Il est à Liliana ce que le Jeune pyromancien est à Chandra. La certitude qu'il s'agit d'Innistrad réside dans la pierre tombale avacynienne, en fond.
Assouvissement sanguin : L'apparence de ces vampires renvoie directement à Innistrad.
Goule piquée à l'argent : Comment cette créature peut-elle deux fois morte-vivante, étant un vampire et un zombie ? La réponse pourrait être la suivante : elle vient d'Innistrad. En effet, les vampires de ce plan ne sont pas morts (d'où le fait que Sorin Markov ait son Etincelle) et seulement maudits. Rien n'empêcherait donc théoriquement d'avoir un vampire et zombie ici.
Rites du village : Hey, j'avais raté la référence évidente aux Cannibales du village. Au moins, plus de doute possible.
Chêne aux poings noueux : L'aspect noueux de ce sylvin n'est pas sans rappeler le Noeudebois, et globalement, son visage ressemblant un peu à celui que l'on accorde au cavalier sans tête (ce que je dis a-t-il du sens ?) ainsi que le texte d'ambiance semblent nous orienter vers le bien connu plan d'horreur gothique.
Raccomodeuse obsessionnelle : Cette consoeur de Geralf, raccomodeur n'hésite pas à sacrifier sa propre main pour sa créature parfaite.

Ixalan
Baleine pourchassée : Si je n'avais pas de certitude, certains internautes m'ont poussé à croire qu'il s'agissait bien d'une carte d'Ixalan. En effet, outre le fait que le jeton de pirate ait bien la même apparence que les pirates d'Ixalan, les marques dorées sur la baleine ne sont pas sans rappeler l'illustration du Don d'Hardiesce.
Puissance primordiale : Le texte d'ambiance fait référence à Ghalta, Faim primordiale, l'un des cinq (ou plutôt six, au final) dinosaures primordiaux éveillés lors de la découverte de la cité d'Orazca.
Se battre bec et ongles : La présence du dinosaure et le style de conquistador du vampire ne laisse planer aucun doute quant à l'origine de l'illustration.
Belliciste de la Flotte implacable : Déjà dit, mais ce pirate est sans aucun doute possible originaire d'Ixalan.

Kaladesh
Franc-tireuse de Cielcouvert : Les ornithoptères et les ornements dorés de l'elfe nous montrent bien une carte de Kaladesh.

Mirrodin
Planétaire mécanique chromatique : Les cinq soleils ne laissent pas de doute quant à une part de l'origine de cette carte ; toutefois, elle n'est pas sur Mirrodin, comme nous en informe le texte d'ambiance.
Réplicateur de chrome : Ce n'est pas tant le fait que ce soit un artefact, que la présence d'hexagones sur le sol comme sur le Vide rayonnant qui nous informe de la provenance de cette créature.

Plan des Montagnes et Mers
Entité ailorage : C'est une supposition qui ne m'appartient pas - cette carte pourrait aussi n'appartenir à aucun plan connu - mais sa ressemblance avec le Stormcloud Spirit pourrait le rattacher au plan d'inspiration chinoise.
Exocet volant mystique : Sa nature mystique place cet étrange poisson ici, s'il devait bien entendu être originaire d'un plan connu.

Ravnica
Sécuriser les lieux : En plus de l'argousin Azorius et du symbole Rakdos en fond, cette carte a pour texte d'ambiance une citation de Judith, diva du fléau.
Guetteur de la crypte : Dans notre dernière visite sur Ravnica, nous avons pu voir un certain nombre de créatures, horreurs ou cauchemars, assez semblables et vivant dans la Citerraine, à l'image du Chien du fléau.
Garde noire masquée : Sans être forcément Dimir, cette allure d'espion, les arches en arrière-plan, le style de la tenue semblent tous pointer du doigt la Cité-Plan.
Renaissance fongoïde : Golgari, donc Ravnica.
Mitouard de la fierté : Les similitudes avec le Chat de gouttière généreux, la rue pluvieuse, tout nous dirige à Ravnica.
Bouffon ravageur : Rakdos, donc Ravnica.
Mentor du Conclave : Selesnya, donc Ravnica.
Surcharge expérimentale : Anomalie, donc Izzet, donc Ravnica.
Assassins jumelames : Golgari, donc Ravnica.

Regatha
Disciples de la Forteresse de Keral : C'est bien le seul lieu qu'on connaisse sur ce foutu plan...

Tarkir
Experte fauconnière : Dromoka ou Abzan, même plan, même combat.
Doyenne jeskai : Le doute est-il possible ?
Erreur de débutant : Clairement deux moines Jeskai en duel.
Voir la Vérité : La réponse au texte d'ambiance : un autre présent, comme pour la ligne temporelle des Khans. Les ailes autour du personnage sont des ailes de dragons de la couvée d'Ojutaï, non d'oiseaux.

Theros
Voltigeur des bourrasques : On peut voir en arrière-plan une colonne qui n'est pas sans rappeler le Monde souterrain de ce plan. De là à affirmer que nous avons enfin trouvé l'origine du jeton de chèvre de l'Enjambeur du malheur...
Réponse expéditive : Il y a certes une incohérence ici : le texte d'ambiance indique Akros, tandis que l'armure bleue et blanche indique Mélétis. Quoiqu'il en soit, le fait que cela se déroule sur Theros est indubitable ; l'armure est sans doute de ces couleurs afin que l'on voie mieux le personnage.
Voleuse de bibliothèque : Elle vole sans doute dans la Grande Bibliothèque de Mélétis.
Chanteuse de mistral : Même si elle pourrait aussi venir d'Ixalan, autre plan où nous avons des sirènes, elle ressemble tout de même plus à celles de Theros, de par ses couleurs et l'absence de vêtements.

Zendikar
Goinfre de sang : Cornes caractéristiques, peau pâle, tatouages tribaux, il n'y a aucun doute quant à l'origine Zendikari de ce vampire.

Et c'est déjà tout pour aujourd'hui... J'espère que vous aurez été intéressés par ces quelques morceaux d'histoire et d'ambiance ! Mais sans doute en ai-je manqué ? N'hésitez pas à donner quelques perles en commentaire – elles peuvent venir compléter cet article. De même, si vous avez des questions sur l'histoire, n'hésitez pas, je suis là pour ça !

Edité 5 fois, dernière édition par Drark Onogard le 10/07/2020

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  21

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0
Précédent.

Triomphe

Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

6 Louange(s) chantée(s) en coeur


Drark Onogard, Le 10/07/2020

Cet article a subi une assez grosse modification : la dernière section a été très largement complétée par de nouvelles cartes, et une anecdote des plus importantes est ajoutée quant à la Sorcellerie gobeline. Rien que cet élément vaut le détour.

Anonymous, Le 01/07/2020

Super l'information sur le chien de garde alpin!
Non plus sérieusement, c'est super! Continue à écrire des articles comme ça.

Deiv, Le 01/07/2020

Ah ouai ! Joli boulot, il faut que je lise tout ça

sora, Le 25/06/2020

Drark Onogard a dit :
Il est vrai que je n'ai pas mentionné le plan. Toutefois, à l'exception de Basri Ket lui-même, et sans doute quelques rééditions, il ne me semble pas avoir vu de cartes d'Amonkhet. Même les acolytes de Basri Ket ne sont pas sur ce plan, et la Solidarité de Basri, malgré l'apparent sable autour d'eux, ne saurait se tenir sur Amonkhet, car il n'y a pas de léonins, seulement des khenras.


Merci des précisions, je n'avais pas cette profondeur de lecture !

sora, Le 24/06/2020

Merci pour cet article fort utile pour se retrouver dans toutes les allusions de l'édition ... juste une petite critique/requête, il manque Amon Khet dans les sets évoqués d'autant plus qu'un planeswalker en est apparemment issu.

Note : 10/10



Edité 1 fois, dernière édition par sora le 25/06/2020

1 réponse(s)
Drark Onogard, Le 24/06/2020

Il est vrai que je n'ai pas mentionné le plan. Toutefois, à l'exception de Basri Ket lui-même, et sans doute quelques rééditions, il ne me semble pas avoir vu de cartes d'Amonkhet. Même les acolytes de Basri Ket ne sont pas sur ce plan, et la Solidarité de Basri, malgré l'apparent sable autour d'eux, ne saurait se tenir sur Amonkhet, car il n'y a pas de léonins, seulement des khenras.

Partage l'ami !

     

Bravo l'artiste :

Note :  

Tu aimeras aussi...

Sondage

Quelle légende aurait dû avoir sa carte dans l'édition Commander Légendes ?

Résultats
(déjà 51 votes)