La perfidie de Nicol Bolas

Decks
par SOTM, le , 3169 consultations , 2

  Contrôle / Discard / Connaisseur



Courbe de mana
2 : 33%
3 : 36%
5 : 19%
7 : 6%
8 : 6%
Type
Planeswalkers : 3%
Créatures : 17%
Sorts : 40%
Terrains : 40%
Rareté
Mythique : 3%
Rare : 8%
Inhabituelle : 20%
Terrain de base : 23%
Commune : 45%
Couleur
Bleues : 7%
Incolores : 40%
Multicolores : 53%
Salutations à tous les arpenteurs(-euses) !

Je dois vous avouer que Nicol Bolas est de loin mon Planeswalker préféré (après Liliana et Jace). Il est particulièrement intelligent, puissant et surtout... perfide ! Alors je me suis demandé quel genre de deck pourrait représenter au mieux ce grand dragon: défausse/contrôle bien sûr ! Sans tarder, voici un deck Grixis () représentatif de Nicol Bolas !

I) La courbe de mana:

CCM (Coût Converti de Mana) -> Nombre de cartes

1 -> 0
2 -> 12
3 -> 12
4 -> 0
5 -> 7
6 -> 0
7 -> 2
8 -> 2

Comme tout deck contrôle, il nous faut apporter des réponses assez rapidement en début de partie pour ralentir voire stopper le jeu adverse afin de faciliter l'arrivée des cartes à des CCM plus élevés.

II) Les cartes:

éclair de flétrissement nous permet d'appauvrir la main adverse tout en infligeant autant de dégâts que Foudre ou Frappe foudroyante. Telle est l'alliance du rouge et du noir !

Ultimatum cruel est un gros kill ! L'adversaire n'est en sécurité nul part ailleurs et cela nous permet de nous régénérer en quelque sorte. Attention toutefois à bien laisser la priorité à l'adversaire de se vider avant que nous faisions le plein (désolé pour l'emploi de telles expressions). On peut dire aussi que cette carte représente bien Nicol Bolas en combat. Il est cruel !

Déni de réalité, en plus de renvoyer un permanent dans la main de son propriétaire, nous offre la possibilité de lancer la première carte exilée grâce à la Cascade ayant un CCM strictement inférieur. Cela exclu donc Nicol Bolas, planeswalker, Ultimatum cruel, Esclave de Bolas et Déni de réalité. Mais n'oubliez pas la courbe de mana précédente !

Voir plus loin nous permet de piocher et de remettre dans notre bibliothèque un carte ayant un CCM trop grand pour être joué par exemple, pour l'instant.

Esclave de Bolas est un anti-bête très insolite. Plutôt que de tuer immédiatement la créature, nous en acquérons le contrôle le temps d'un tour afin de faire pression sur l'adversaire... avant de la sacrifier. C'est toujours mieux d'asservir un ennemi qui va ensuite mourir ! Très perfide.

Mornalfange de Grixis est un bon bloqueur de première main. Il devient encore plus dangereux si un autre permanent multicolore arrive sur le champ de bataille sous notre contrôle grâce au Contact mortel notamment. Cette capacité fonctionne aussi si on acquière le contrôle d'une créature multicolore grâce à Esclave de Bolas.

Fureteur de Kederekt est un très bon bloqueur lui aussi mais nous pouvons aussi attaquer avec lui si nous le souhaitons grâce à sa seconde capacité qui sera appelée plus tard Menace. Si possible, face à deux bloqueurs assez faibles, il pourra les tuer tous les deux ou les entrainer avec lui dans la mort, ou au moins un des bloqueurs dans le pire des cas.

Spectre de Sedraxis est un bon attaquant aérien et bon défausseur. Qui plus est, nous avons la possibilité de le déterrer et le réutiliser le temps d'un tour, il refuse de s'abandonner à la mort avant d'avoir donner une dernière petite baffe en somme.

Charme de Grixis... Que dire ? Cette carte est superbe.... Voilà, choisissez ce qui vous convient selon la situation et puis c'est tout.... Rien à redire à part que c'est très efficace pour un bas coût.

Terminaison est l'un des meilleurs anti-bête "de base" de tout Magic (avec retour au pays ou encore annulation angoissée). Vrille d'effroi est aussi un bon choix si l'adversaire joue des Planeswalker, mais Terminaison interdit toute possibilité de régénération de la créature ciblée. La défausse et Nicol Bolas se chargeront des Planeswalker ennemis.

Et enfin, bien évidemment, Nicol Bolas, Planeswalker. Destructeur, contrôleur et manipulateur. Que serait un deck représentatif de sa personnalité sans ce bon vieux dragon !

III) Conclusion:

De la défausse pour fortement affaiblir notre adversaire et l'empêcher de réagir face à une situation donnée. Du contrôle pour garder la situation à notre avantage, voilà ce que propose ce petit deck à budget étonnamment bas (pas plus de 50 euros).

Alors qu'en dites-vous les arpenteurs(-euses) ? Cela ne vous donne-t-il pas envie à vous aussi de mettre en avant votre personnalité et celle de vos cartes favorites dans un deck (bien qu'un deck de votre création est une sorte de miroir montrant une partie de votre personnalité aux autres joueurs) ?

Phrase de fin:

Implaccable, puissant, manipulateur, perfide... Il y a tant de mots qui peuvent décrire Nicol Bolas, mais il y en a un qui le définit à la perfection: Vainqueur.

Edité 1 fois, dernière édition par Vognar le 15/01/2017

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

2 Louanges

Nigam
Le 11/03/2017

Kit à représenter Nicol Bolas, il est dommage de ne pas y avoir inclut Nicol Bolas dans sa première version.

Note : 9/10

SOTM
Le 11/03/2017

Le Planeswalker est beaucoup plus efficace que la créature. Et le Win Condition du deck se base surtout sur le Planeswalker et sur Ultimatum Cruel pour que l'adversaire ne puisse pas avoir de réaction face à Bolas. La créature est vulnérable aux sorts d'anti-bêtes et n'a pas le piétinement ce qui l'aurait beaucoup aidé pour sa capacité de défausse.

Et même si sa "taxe de maintien" sur le champ de bataille n'est pas très couteux, il est préférable d'utiliser ce mana pour lancer d'autres sorts comme Blightning.

Répondre

Appréciation

Note :  

Contenus relatifs

Lantern Control

 Decks

Erreur SOAP 1 : 1

Sondage

Quelle distribution d'acteurs pour la série d'animation Netflix ?

Résultats
(déjà 19 votes)