L'Histoire de Magic : La Fin Promise

Articles
par niuttuc, le , 2616 consultations , 7

  L'univers de Magic / La lune hermétique



Le Principe:


Wizards publie chaque semaine une histoire sur son site officiel, le mercredi soir en général. Retrouvez ici le résumé et des commentaires sur chacune d'entre elles.

L'Histoire:


La Fin Promise





Au Programme


Histoire en français
Histoire en anglais

Cette histoire est la Huitième histoire de l'extension Lune Hermétique, deuxième extension du bloc Ténèbres sur Innistrad, bloc situé après le bloc Bataille de Zendikar et avant le bloc Kaladesh.
(Ce repérage est là pour les lecteurs futurs qui voudront reprendre l'histoire.)

Résumé Rapide:


Spoiler: Montrer
Alors, désolé, mais aujourd'hui, l'histoire est conséquente, même le résumé rapide sera relativement long.
On retrouve donc toutes les Sentinelles et Liliana, juste après l'histoire de la semaine dernière, avec Tamiyo qui vient d'arriver et glisse deux mots à l'oreille de Jace.
C'est alors qu'Emrakul déclenche une attaque physique et mentale d'une énorme ampleur. Même les zombies de Liliana, pourtant morts, commencent à céder à l'influence du Titan tentaculaire. Une sécurité mentale se déclenche chez Jace et il isole les Sentinelles et Tamiyo de l'influence d'Emrakul par une mise en quarantaine de tout ce monde dans son propre esprit.

Pendant ce temps, Liliana, qui n'est pas protégée de la sorte, subit de plein fouet l'attaque d'Emrakul, et ne doit sa survie que par son indignation et sa colère contre Emrakul, qui lui permettent de tirer plus de puissance dans le Voile de Chaîne qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant, lui permettant même de faire reculer Emrakul pendant un temps.

Mais elle n'est pas capable de tenir longtemps un tel niveau d'énergie, et à la première défaillance, Emrakul reprend le dessus et la nécromancienne est sur le point de se faire avoir par elle, ses forces et le nombre de zombies encore debout diminuent rapidement.

Pendant ce combat, Jace est dans son propre esprit, qu'il voit assailli par Emrakul et dans lequel sont Gideon, Tamiyo, Chandra, Nissa, et lui. Il voit donc les cauchemars subis par chacune de ces personnes (à l'exception de lui-même). Il fait ensuite une rencontre d'un autre genre. Emrakul elle-même, sous les traits d'Éméria (le nom de la déesse zendikarie inspirée d'Emrakul. Ils discutent (et jouent aux échecs (Emrakul est nulle)), pendant que Jace pose des questions et qu'elle répond basiquement qu'elle a un but, que son temps n'est pas encore venu.

Enfin, Jace se rencontre lui-même, et se révèle qu'il n'est pas lui, qu'il est une version façade de lui-même mise en place pour subir les affres de la folie s'emparant d'Innistrad. Ou un truc comme ça.

Lui et les autres se réveillent donc devant une Liliana en train de perdre.
Pendant que Gideon et Chandra vont soutenir les zombies restant pour défendre la place, Tamiyo, Jace et Nissa mettent en place le plan de Tamiyo, enfermer Emrakul dans une version du Helgruft en plus grand, la lune d'Innistrad elle-même (le Helgruft était un bout d'argent Lunaire). Le plan passe près d'échouer par manque de puissance, mais Tamiyo sort un parchemin qu'elle s'était interdit d'utiliser, qui donne suffisamment de puissance au sort pour marcher. emrakul est désormais Prisonnier de la lune (Grmmbl de Traduction normalement c'est Prisonnière!)

Mais l'histoire n'est pas finie, la soirée après la bataille, Liliana, se rendant compte qu'elle pourrait utiliser les Sentinelles, prête serment, et son serment est pensé comme un discours politique laissant place à de larges interprétations.
Liliana a dit :Je constate qu'ensemble, nous sommes plus puissants que seuls. Si cela signifie pouvoir réaliser ce qui doit être fait sans dépendre du Voile de Chaîne, alors je me ferai Sentinelle. Voilà, vous êtes contents ?


Enfin Jace passe voir Tamiyo, qui lui révèle un fait troublant. Durant le lancement du sort d'emprisonnement, elle était entièrement sous le contrôle d'Emrakul, et le boost donné au sort l'a été, volontairement, par Emrakul, pour son propre emprisonnement. Ce qui laisse le lecteur et les deux planeswalkers bleus inquiets.


Résumé détaillé et commenté:


(Attention, il est déconseillé de le lire si vous comptez lire l'histoire complète après, cependant, si vous avez déjà lu l'histoire, vous pouvez y retrouver certains détails que vous auriez manqué.)
Spoiler: Montrer
C'est parti, je me pose bien, celui-ci va être long.
Toute la première partie alterne entre les points de vue de Liliana et Jace, ce qui renforce l'idée de simultanéité. Pour plus de confort et éviter de changer toutes les deux lignes, je ferais ici un résumé avec l'intégralité des événements de ces deux parties, sachez qu'ils se déroulent en parallèle.

Reprenons là où nous avions quitté nos planeswalkers la dernière fois.





Voilà, ils sont sur une place de marché, le plan pour cramer Emrakul a lamentablement foiré, Liliana viens d'arriver à la rescousse avec une armée de Zombies, et Sa Majesté des Tentacules est derrière en fond d'écran.
Liliana est donc en train de se réjouir d'avoir quatre planeswalkers qui lui sont redevable.
Tamiyo arrive en volant, contemplant Emrakul, et glisse deux mots à Jace. Liliana ne connaît pas Tamiyo mais Jace lui a parlé de son journal dans sa dernière visite enfiévrée à son manoir.






C'est alors qu'Emrakul déploie tentacules et attaques mentales. Liliana, qui subit l'attaque mentale de plein fouet, compare ça à la réanimation de son frère et au premier regard maléfique qu'elle a subi de Nicol Bolas, planeswalker, ou la première utilisation du Voile de Chaîne, mais en pire. Quand on sait qu'elle a rencontré Bolas avant la restauration, ça veut dire quelque chose.

Elle-même commence à subir l'influence d'Emrakul, et tout ses instincts, le Raven Man (Je suis désormais convaincu que c'est soit une hallucination complète ou une deuxième personnalité de Liliana, soit un esprit externe qui habite dans son corps. En tout cas il est interne), et même Le Voile de Chaîne (le même qui lui susurre qu'elle est le réceptacle de la Destruction et l'origine du Mal, apparemment il connaît Emrakul et l'appelle la Destructrice des Mondes) l'invitent à fuir. A et au passage on apprend qu'Emrakul serait plus ancienne que le temps, ce qui est confirmé par le Raven Man et répété ensuite.

Elle résiste par son amour-propre et sa colère, qui la pousse à garder ce qui est à elle, y compris ses zombies qui commencent à être affectés par Emrakul. Après un bref regard aux autres, elle constate que Jace est debout mais concentré sur autre chose, les autres planeswalkers sont écroulés au sol et de la magie relie Jace aux autres. A noter que de l'énergie verte et violette s'écoule de Nissa. Le violet est sans doute eldrazi, mais rappelons que le violet est aussi associé au noir dans Magic, et donc on reviens sur le même rappel aux connections de Nissa avec le Noir que j'avais déjà supposé dans le précédent résumé.

C'est alors qu'alimentée par la rage, elle puise dans ses pouvoirs et dans le Voile de Chaîne, plus que jamais auparavant. Apparemment son état d'esprit la protège de la douleur de l'utilisation du voile de chaîne, je ne pense pas que ça ait plus de signification que ça mais sachant qu'il paraît enclin à la destruction, il pourrait aussi ne prêter une puissance supérieure aux êtres en colère, cela pouvant potentiellement déboucher sur bien plus de destruction. Enfin ça c'est de la suranalyse je pense.

Devant une telle utilisation du Voile, celui-ci essaie comme à son habitude de contrôler ce qui se passe et les zombies commencent bientôt à faire écho au voile. Liliana affirme son indépendance en mettant fin à la cacophonie dans sa tête et à l'extérieur (entre les zombies, Emrakul, le Raven Man, le voile et elle même, ça commençait à faire du monde).

Alors que Liliana rassemble autant de pouvoir que possible afin de combattre Emrakul, celle-ci se tourne vers Liliana.





Liliana, manipulant des énergies colossales, attaque donc Emrakul, carbonisant des tentacules d'énergie nécrotique, plus vite qu'Emrakul ne peux régénérer. Liliana à l'avantage à ce moment sur Emrakul, la fin promise. Ce qui signifie, l'énergie de Zendikar entier ayant suffi pour brûler deux titans, que l'énergie qu'est capable de dégager le Voile de Chaîne est à peu près du même niveau que celle de tout un plan, et l'un de ceux les plus riches en mana. Les Onakke étaient doués.

Liliana exulte bien sûr. Mais son corps ne tient pas le rythme très longtemps, et même si le voile continue d'envoyer de l'énergie, le corps de notre protagoniste perd momentanément le rythme, et Emrakul en profite pour redoubler de tentacules et d'assauts, et c'est à Emrakul de mener la dance, pendant que l'énergie commence à se tarir et que Lili est forcée de pomper certains de ses zombies pour simplement survivre.

D'ailleurs ici le Raven Man sort une ligne qui supporte parfaitement le fait qu'il soit interne totalement à Liliana: Tu nous as condamnés tous les deux.

Liliana combat avec de plus en plus de mal et en est réduit à en appeler à Jace, toujours planté à côté.

Changement de décor





On retrouve Jace dans le Sanctuaire de Jace, sur Ravnica, ou du moins une copie onirique de celui-ci, et Emrakul tape au carreau, tant du rêve que du sanctuaire. Fuyant Emrakul et suivant une mystérieuse lumière (plus parce que ça l'éloigne de la masse tentaculaire géante et volante que par confiance en une lumière inconnue, il tient à le préciser. Ne faites pas confiance aux lumières inconnues les enfants.)
Changement de décor





Jace retrouve donc Gideon, et observe sans agir le cauchemar de Gideon, impliquant Érébos, dieu des Morts, demandant à Gideon ses vrais motivations, au-delà de 'il faut sauver des gens parce que c'est bien', et tuant un de ses amis (en l'occurrence une Sentinelle) à chaque mensonge. C'est un renvoi immédiat à l'Origine de Kytheon/Gideon

Changement de décor
On voit Tamiyo cette fois, dans une bibliothèque, pleurer du sang et subir une mutation en Eldrazi lui retirant peu à peu tout ses attributs de chercheuse. Ses yeux, ses mains, sa bouche.

Changement de décor





Chandra, sur Kaladesh (au passage on apprend que Jace n'est jamais passé sur Kaladesh, et probablement pas sur Theros puisqu'il n'a même pas reconnu le nom d'Érébos.), en tant que petite fille, se fait pourchasser par deux gardes (un renvoi à son histoire d'origine pour elle aussi).
Chandra se défend à sa manière en distribuant des flammes à tout ceux qui n'en demande pas. De façon intéressante, on nous décris son cri par 'quelque chose qu'on ne peut déterminer si c'est de la douleur ou de la jubilation'. On avait à peu près EXACTEMENT la même formule la semaine dernière : Chandra hurlait. Les autres ignoraient s'il s'agissait de cris de joie, de douleur ou de rage.
Je suppose que c'est donc quelque chose qu'ils utilisent pour définir le personnage de Chandra, aux émotions rapides et contradictoires, concernant elle-même et ses pouvoirs. D'ailleurs on va sur Kaladesh après Innistrad, le plan d'origine de Chandra, et on sait déjà qu'elle y sera, peut-être exploiteront-ils cette direction (avec Jace qui lui posera peut-être des questions sur ce qu'ils ont vu ce qui motiverait un voyage là-bas). Enfin bon, ça c'est de la spéculation et des idées balancées comme ça.

Changement de décor
C'est au tour de Nissa de subir des cauchemars. Rappelons-nous, elle est reliée au sol par du mana vert et violet, et hurle sur le sol. Et c'est exactement comme cela qu'elle se voit dans son rêve, excepté que dans celui-ci, elle mute, chaque partie de son corps se répliquant en fractales sans bouger. Elle hurle et envoie des pensées corrompues par Emrakul et décrivant l'immuabilité d'Emrakul. Au fur et à mesure que la lumière entourant Nissa se concentre sur le violet, ses mots deviennent plus cohérent, mais le propos pas forcément et on comprend relativement aisément que les paroles ne proviennent plus uniquement de Nissa, mais surtout d'Emrakul. Elle justifie ses actes comme la seule victoire face à la mort, l'expansion continuelle et anarchique, au prix peut-être de l'individualité. Elle finit par une affirmation de son Omnipotence, mais aussi de son absence totale de désir d'aucune sorte.

Changement de décor





Retour à la tour du Sanctuaire, qu'il n'avait en fait jamais quitté. Jace ouvre une porte et arrive, dans le néant, face à une ange. Éméria. Pour ceux qui n'aurait pas suivi les mythes Zendikaris, Éméria est la déesse qui a été dérivé au cour des siècles d'Emrakul, dans le panthéon Zendikari (remarquer la forme des ailes et les trucs au pied de l'ange).
Jace, qui sait ça, sait qu'il est face à Emrakul, ou a ce qu'il imagine d'elle, ou un de ses avatars, bref un Machin'Mrakul.

S'ensuit une discussion très cordiale entre Éméria et Jace. Éméria est polie et Jace... a beaucoup de question. Déjà, qui est-elle? Pendant leur discussion, Éméria modifie un parchemin bordé de fer sur une table (si si, c'est important).
Emrakul révèle que ça ne va pas, qu'elle est inachevée, que ce n'est pas son heure, pas encore, qu'elle aurait dû être accueillie et non crainte, tout en restant cryptique à souhait.






Elle propose ensuite à Jace une partie d'échecs (je ne dirais pas ce que je pense du fais que les échecs soient connus dans le Multivers, mais bon...), en faisant apparaître un plateau, promettant des réponses à ses questions en cas de victoire. Éméria apprend à Jace qu'ils peuvent communiquer car son cerveau est flexible, et se décrie elle même comme une force primale personnifiée.

Ah et Emrakul est nulle aux échecs, Jace gagne en quelque coups. Et Emrakul est mauvaise perdante, elle modifie le plateau pour indiquer son mécontentement. Elle rappelle aussi plusieurs fois l'entropie et l'unidirectionnalité du temps, elle connaît donc sa deuxième loi de la thermodynamique.

Changement de décor





Jace n'est pas au bout de ses surprises, et il arrive face à... Jace. Il se pose rapidement une question simple pour vérifier son dédain face à ce genre de pratique (aaah le bon vieux Jace insupportable des textes d'ambiance qu'on a tous appris à détester, heureusement qu'il n'est pas comme ça tout le temps...).

Jace s'explique à lui-même (uh...) qu'il est dans son esprit, dans un sort de sécurité de quarantaine mentale qu'il a mis en place comme réflexe en arrivant sur Innistrad et en percevant une anomalie. Il s'est séparé de son corps et à mis en place un autre esprit de Jace au pilotage pour pouvoir rester distants des influences extérieures (uuuuuh... J'ai jamais vu une justification pour échapper aux effets à long terme de la folie aussi tordue et Deus ex Machina, mais bon.) Il se rappelle aussi que Tamiyo était en train de lui révéler des trucs.

A et aussi, que Liliana est sur le point de crever...

Changement de décor





Tout le monde se réveille instantanément et Gideon et Chandra partent de suite s'occuper des Eldrazi et soutenir les zombies restant, malgré une proposition de Chandra de retenter la tactique subtile du "On crame tout".

Tamiyo propose alors, en rappel d'Avacyn, d'emprisonner Emrakul, puisqu'elle ne peut-être détruite, et propose pour ça la Lune d'Innistrad, dont le Helgruft était un fragment. Elle a à sa disposition le sort nécessaire pour ce faire (on peut imaginer qu'elle y bossait depuis quelque temps). Mais un sort de cette échelle demande beaucoup d'énergie. Aussi il demande à Nissa de brancher le truc au plan.





Notez le glyphe sur la lune qui est le même que celui utilisé par Nissa lors de la bataille contre les deux autres titans sur Zendikar: Résurgence de zendikar.
Malgré toutes sa bonne volonté et tout le mana qu'elle peut atteindre, Nissa n'arrive pas à alimenter le sort de Tamiyo, et cette solution paraît alors condamnée, avec Innistrad. Mais Tamiyo sort un parchemin. Un long parchemin cerclé de fer. Quand elle l'utilise, l'énergie disponible est démultipliée, et le sort réussi. Emrakul est emprisonnée.

Ellipse
On se retrouve plus tard. Liliana, qui s'était évanouie, est désormais réveillé, et vois les avantages qu'elle pourrait tirer des Sentinelles, et de l'amitié. Enfin, une définition très personnelle de l'amitié.
Liliana a dit :Manipulated correctly, friends were like better zombies

Ou pour les anglophobes: "Manipulés correctement, les amis sont comme des zombies en mieux".

Elle s'apprête donc à prêter serment, considérant qu'avec ses deux siècles d'expérience et sa vue plus juste sur le monde, elle n'aurait aucun mal à manipuler les Sentinelles en cas de besoin. Mais elle ne veux ni mentir trop, ni s'engager à faire des trucs qu'elle n'aurait pas envie de faire, donc elle à soigneusement préparé son serment pour rester vague mais pas trop cynique (pour pas que Gideon grogne).
Le résultat:





Liliana déclare solennellement :« Je constate qu'ensemble, nous sommes plus puissants que seuls. Si cela signifie pouvoir réaliser ce qui doit être fait sans dépendre du Voile de Chaîne, alors je me ferai Sentinelle. Voilà, vous êtes contents ? »







Mais Jace, lui, s'éloigne pour aller voir Tamiyo, qui pleure dans un coin, rappelant la scène dont elle a rêvé. Elle révèle à Jace que le parchemin qu'elle a utilisé est un des trois parchemins qu'elle avait juré ne jamais utiliser (enfin ça il le savait déjà), qu'il n'était pas le même qu'il était sensé être (il était sensé détruire le monde, pas donner du mana) et qu'elle était contrôlée par Emrakul durant l'emprisonnement. Qu'Emrakul avait volontairement pris part à son propre emprisonnement allant jusqu'à modifier un sort majeur pour aider à ce faire (et oui, je vous avais dis que la modification de parchemin par Éméria dans l'esprit de Jace était importante). On voit ainsi que les motivations d'Emrakul nous sont toujours aussi étrangères, sinon que ce n'était pas encore son heure. Ayant pris part si importante à son emprisonnement, on peut aisément imaginer qu'elle puisse sortir à sa guise. Wizards la garde donc sous le coude.

Quand au parchemin originel, j'ai vu des théories (avant cette histoire) comme quoi ce serait un morceau d'histoire de Barrin, maître-sorcier et que le parchemin contenait l'Oblitération qu'il avait lancé. Mais ce n'est qu'une théorie invérifiable de toute façon, je tenais à la passer, ça colle à l'histoire de destruction du monde.


Voilà, c'est tout pour cette semaine, un résumé très long d'une histoire très longue où beaucoup de choses se sont passées, désolé pour le retard.


Une histoire de Ken Troop, merci de laisser vos avis sur le format de news, l'histoire elle-même ou tout autre chose à peu près dans le sujet dans les commentaires.

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 29/07/2016

7 Louanges

météaur, le 30/07/2016

niuttuc : Apparemment son état d'esprit la protège de la douleur de l'utilisation du voile de chaîne, je ne pense pas que ça ait plus de signification que ça mais sachant qu'il paraît enclin à la destruction, il pourrait aussi ne prêter une puissance supérieure aux êtres en colère, cela pouvant potentiellement déboucher sur bien plus de destruction. Enfin ça c'est de la suranalyse je pense.


J'ai une autre théorie. Le voile résiste activement à ce que Lili pompe en lui. Mais vu que c'est une résistance mentale et pas physique, lorsque Lili c'est mise en colère, elle a surmonté les barrière des esprits présent dans le voile.

Par contre je ne comprend pas trop pourquoi son corps lâche (quoi que, Chandra avait eut le même problème quand elle a incinéré les titans, pendant un moment elle avait du mal à marcher.)

Après, d'un point de vue d'auteur, on a déjà du mal à suivre les actions alors qu'il y a que deux personnages qui agissent vraiment, alors rajouter Sigarda, Thalia, le geist et Arlinn ... ça ferait trop à gérer.

Et dans ton résumé, t'as oublié la partie drôle, Gidéon qui tente de convaincre Tamiyo de devenir une sentinelle (Moi j'imagine très bien le joueur de football américain qui tente de draguer une bibliothécaire)

niuttuc, le 30/07/2016

Météaur : Après, d'un point de vue d'auteur, on a déjà du mal à suivre les actions alors qu'il y a que deux personnages qui agissent vraiment, alors rajouter Sigarda, Thalia, le geist et Arlinn ... ça ferait trop à gérer.

Oui mais je pense que s'ils ne prévoyaient pas encore une histoire d'épilogue, on en aurait eu au moins une mention.
Edit: Ah bah non ils ont sorti l'ebook...

météaur a dit : Et dans ton résumé, t'as oublié la partie drôle, Gidéon qui tente de convaincre Tamiyo de devenir une sentinelle (Moi j'imagine très bien le joueur de football américain qui tente de draguer une bibliothécaire)


Moi surtout je le vois bien dès qu'il croise un planeswalker 'Dis, dis, j'ai fait un nouveau groupe, tu veux nous rejoindre?'



Edité 1 fois, dernière édition par niuttuc le 30/07/2016

Répondre

Vinhan32, le 29/07/2016

Inquiétante la fin de l'histoire.

Ceejay, le 29/07/2016

Très sympa cette fin je trouve. Et l'illustration est superbe, elle vient d'où ?

niuttuc, le 29/07/2016

C'est une illustration de poster pour le pro tour de la part de Dan Mumford

Ceejay, le 30/07/2016

Ah, je me disais bien que ça me faisait penser aux posters Star Wars trop classes qui étaient sortis. Merci !

Répondre

niuttuc, le 29/07/2016

Bon du coup je répète ici en commentaire ce que j'ai déjà dis sur le forum, je trouve dommage qu'on ai aucune mention des humains, esprits et vampires qui étaient aussi dans Thraben aux dernières nouvelles. Que les Sentinelles ne les croisent pas, d'accord, mais l'attaque mentale d'Emrakul s'étendait comme une sphère, donc ils ont dû être touchés... Sont-ils morts (encore pour les esprits), wizards se réserve-t'il encore des épilogues ou des points de vue parallèles ?
La trame Olivia Thalia Geist Sigarda a été suspendue à l'arrivée d'Emrakul. Et après ?

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Contenus relatifs

Partenaire Magic ATP

Guerriers de Kamigawa / Champions of Kamigawa - Noir/Vert - Deck Préconstruit Renaissance des Kami - (en Français)

22.00 € 19.00 €

Les Khans de Tarkir / Khans of Tarkir - Bleu/Rouge/Blanc - Intro Pack Deck - Moines Jeskaï - (en Français)

15.00 € 12.00 €

Visions - Set Complet (en Français)

120.00 € 110.00 €

Sondage

Sur Ixalan, tout le monde cherche la cité d'Orazca et le Soleil Immortel. Mais qu'est-ce que Jace va y trouver :

Résultats
(déjà 370 votes)