Wizard fait genre, Eskil prend la poussière et Phyrexia aussi - Magic the Gathering


Wizard fait genre, Eskil prend la poussière et Phyrexia aussi

Funcards

Khos le Zémourien, le , 234 consultations , 3

Mes plus humbles salutations la Secte ! Me voilà convertis à votre folie ! Je suis tout nouveau tout beau, tous frais ! Je viens poster ma première funcartes direct en « compétitif » ! Que le...

  Realcard pure / Carte recto-verso / Funcard Contest

Cet élément fait partie du Funcards Contest : [FCC-Thème]S2021E05 Eskil est toujours vivant ?

Cliquez ici pour une image en plus grande qualité.

Mes plus humbles salutations la Secte !

Me voilà convertis à votre folie ! Je suis tout nouveau tout beau, tous frais ! Je viens poster ma première funcartes direct en « compétitif » ! Que le Dark Mogwaï (GLOIRE à Lui) me vienne en aide !

Je vous avouerais que je regrette de ne pas avoir eu le bon timing pour certains événements précédents, du coup je me suis lancé dans l'eau bouillante pour celui-ci. Avant tout chose je suis un grand fou qui ne jure que par Magic Set Editor (sûrement une création du Dark Mogwaï lui-même qui a inspiré un esprit malade à créer cet outil). Ce qui implique 3 choses :
-1) Je n'ai jamais réussi à faire intégralement des Fun cartes avec Gimp/Photoshop & cie. Trop long, trop complexe (où sont les polices ? mais où est la police ?). Je n'y comprends rien et puis pour faire une extension sur le thème Alien Versus Predator avec plus de 280 cartes c'est le décès total !
-2) J'ai des idées à revendre et je favorise le fonds sur la forme. MsE est parfait avec une prise en main simple et un rendu sympa pour un casu cucul comme moi.
-3) Beaucoup de coquilles et d'imperfections vont venir de la seule exploitation de MsE (en vrai dieu capricieux) qui pixélise un peu tous et bave tel une limace galactique. Pour vous les malandrins, j'ai fait un effort pour la carte principale en tout cas. Les deux illustrations ont été remises dans l'espace adéquat avec Gimp ce qui permet un rendu de meilleurs qualités ; avec en prime des débordements et le symbole d'extension. Pour le reste c'est du MsE brute de pomme ! (Guillaume Tell en PLS)

Bref, après cette introduction contextuelle entrons dans le vif du sujet.
Le sujet est le retour d'un planeswalker oublié de wizard...(j'avoue je ne savais pas qui était ce vénérable bonhomme avant ce Funcard Contest) J'ai a cœur de combiné notre oublié avec des oubliés aussi dangereux que délaissé par wizard : LES PHYREXIANs (Commander Legend ça ne compte pas ! Et toc ! Ne parlons pas du Vorinclex en vadrouille). Voilà donc la tragique histoire d'Eskil le blanc (Tolkien fulmine), le gardien du Bois Blanc et le mentor de Mangara. Asseyez vous (c'est déjà fait si vous étes sur PC) et écoutez l'histoire de ce martyr.
(attention ce texte est seulement du « LORE » uniquement pour justifier mes choix dans l'adaptation de la carte et répondre à la question « Qu'est ce qu'a fait Eskil ? »)

- Ô Diable les gobelins ! Je n'obtiendrais rien de ces verdâtres créatures !

Eskil était en colère, cela faisait plusieurs jours qu'il essayait de négocier avec de nombreux chefs de tribus de guerre des contreforts de Skirk. Depuis plusieurs années après la grande guerre, Eskil cherchait le moyen d'accéder à d'anciennes ruines Thran logées dans un territoire montagneux sous occupation gobeline. Grâce à des archives Tolariennes, il soupçonnait le lieu d'abriter un outil capable de guider tout arpenteurs à travers le multivers. Malheureusement, il n'en savait pas plus et les gobelins refusaient de lui laisser l'accès prétextant que les cailloux étaient plus beaux là-bas. Il allait devoir se résoudre à offrir quelques babioles à ces informes créatures. Après tous il possédait de nombreux biens hérités de son père et de ses ancêtres. Les gobelins sont facilement impressionnables et crédules, l'échange sera intéressant et même le vieux Numsgil ne devrait pas rechigner devant un anneau solaire.

- Que suis-je allais faire dans ce trou à rats ? Trois jours de marches pour finir dans une crevasse, j'aurais dû prévenir quelqu'un. Je ne vais pas commencer à utiliser ma magie pour si peu...Eskil mon vieux secoue toi un peu ! Je vais grignoter quelque chose ça va me requinquer...

C'est en mangeant un champignon ramassé dans le bois Blanc qu'Eskil sentit un léger courant d'air. Dans l'obscurité de sa caverne, en étant attentif, il distinguait même une odeur...Une odeur de magie ! Pourquoi n'avait il pas fait attention à ce parfum plus tôt ? Il n'en savait rien, la fatigue et les nuits humides sûrement. Depuis qu'il était aveugle il avait développé une forme de magie qui lui permettait de voir le monde, en tout cas de s'en faire une image mentale mais, il lui arrivait parfois d'en oublier ses autres sens. Il décida de suivre ce chemin olfactif et frais qui se présentait à lui, après tout il n'y avait rien d'autres à faire. Après plusieurs heures de marches sur de la roche polie par l'eau et la vie de la caverne, il accéléra le pas car son pied foulait maintenant des dalles taillées. Le mage finis par arriver vers un endroit de la caverne qui semblait taillé à même la roche. Eskil finit par faire face à une ancienne forteresse en ruine. Il était surplombé par un bâtiment colossal, taillé finement avec de nombreuses ouvertures. D'un œil avisé il reconnut des inscriptions typiques de ce peuple disparu, enfin se tenait devant lui l'un des avant poste de recherche de la cité de Nyoron. C'est avec un sourire en coin et un soupir de soulagement mérité qu'il put bivouaquer devant ces ruines Thran.

-Si j'en crois ce plan...mmmh...Ce couloir devrait me mener au laboratoire principal. A moins que cela ne conduise au laboratoire secondaire....Eskil mon vieux, ta compréhension de ces sigles n'est plus ce qu'elle était...

Plusieurs mois, voir plusieurs années avaient passé à partir de la découverte de la cité « Sèche » comme aimait la nommer Eskil. Sèche comme sa gorge en ce moment, le lieu semblait dépourvu de l'humidité ambiante du reste des tunnels. Après l'euphorie des premiers temps était venu le labeur. D'après ce qu'il avait compris en glanant des informations sur les différents documents qui tombent en poussières ; ce site travailler sur la découverte du voyage « entre les mondes ». Actuellement le mage était entouré de différents lithoforces qui semblaient luire à son approche. Il faisait face à un entrelac de roche taillée, assemblés et joint à des pièces de divers métaux plus ou moins rouillés, cet ensemble hétéroclite semblés être une sorte de plan de la cité forteresse. Cette fois-ci sa vision du lieu venait de changer, il remarqua un escalier prés du laboratoire qui lui posait tant de questions. Comment n'avait il pas pu voir avant ce chemin pensa t-il, en s'orientant vers l'escalier. Peut-être que sa compréhension, plus affinées depuis c'est derniers jours, de la langue cryptées des Thran y était pour quelque chose. Alors qu'il s'enfonçait dans la pénombre continuant sa descente, il remarqua que l'escalier était en colimaçon et en tournant sur plusieurs tours il finit par arriver devant une porte qui lui sembla de prime abord scellée. Il essaya d'enclencher les lithoforces entourant la porte, après quelque craquement la porte s'ouvrit. Après quelques pas Eskil fit face à une gigantesque voute, une sorte de planétarium surréaliste. La salle était plafonnée à des hauteurs impressionnantes, le plafond semblait recouvert d'une myriade d'éclats articulés en constellation. Il flottait dans l'air une grande quantité de lithoforces taillés, sculptées et tintés des diverses manières. Une œuvre d'une rare beauté, qui émerveilla Eskil. Le dôme renvoyé, dupliqué, scindé et diffracté l'ensemble des rayonnements que pouvaient produire les roches animées de mana. Un ballet de rayons et de lumières portées par le cosmos de ce lieu. Comme les nombreuses fois avant les pierres précieuses s'animèrent à son arrivée, mais dans cet environnement de lumières infini il se produisit une réaction en chaîne qui dépassa rapidement la compréhension de ses yeux aveugles. Les reflets l'entourèrent, ils semblaient le retenir par leurs flots incessant, la sensation n'était pas désagréable mais Eskil senti un picotement caractéristique dans sa nuque. Il eut juste le temps de voir une sphère située au centre de la pièce se tinter d'une étrange couleur, avant de perdre le fil de ses pensées et transpla...

-Le Kraj est mort ! Le Kraj est mort ! Nous sommes perdues !

Eskil ouvrit les yeux pour capter deux êtres filiformes aux oreilles pointues dans un étrange accoutrement. Des elfes, pensa t-il, dans des tenues bien singulières avec des tubes et des orifices. Ces malheureux beuglés en parcourant ce qui semblait être une rue pavée. Le vieil arpenteur savait qu'il venait de transplaner, il regarda autour de lui pour constater qu'il venait d'atterrir dans une cité luxuriante, mais étrangement détruite. Des cathédrales pointues, des masures agglomérés et des bâtisses en pierres constitués l'ensemble de son champ de vision. Il constatait également des pavés sur toutes les routes qu'il pouvait apercevoir, mais ces pavés étaient aussi maculés de sang, ainsi que d'une étrange bouillie organique qui semblait remuer. Eskil compris en instant ce qu'il devait faire, il accourut pour aider et soigner les gens qui l'entouraient. Il croisa des membres de ce qui pensa être un clergé, des gens hautains pleins de dorures qui prodiguaient aussi des soins à la population des blessés qui l'entouraient. Expert dans les magies de guérisons, il sentit intuitivement que la population de ce plan allait avoir besoin de lui. Concentré à pansé une plaie, il ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine satisfaction, il avait réussi...

-Alors, récapitulons...pour la postérité il vaut mieux que je laisse des notes, non ? Cette salle permet à un possesseur d'une étincelle de pouvoir être dirigé dans le multivers vers un plan qui semblerait en grand danger ou qui aurait besoin des compétences de l'arpenteur qui y entre ? Ce n'est qu'une hypothèse, de plus je suis le seul à avoir utilisé les pouvoirs de cette salle. J'ai après tous ce temps pu intervenir sur un monde avec des chevaliers valeureux qui voyaient leurs domaines souillés, j'ai visité une contrée obscure avec des anges comme protecteurs...mmmh je dois en oublier d'autres...tu notes j'espère ?

Le jeune se retourna l'air un peu ahuri. Eskil avait demandé il y'a de cela plusieurs cycles lunaire que les érudits des différentes académies de Dominaria s'intéresse à ce précieux lieu. Comme d'habitude l'intérêt avait été de courtes durées, certes Eskil n'était plus seul à explorer les ruines, mais accueillir des étudiants de 2éme années ça n'était pas l'idéal pour avancer dans la compréhension des mystères de ce site. La plupart des archéologues étaient affairés sans réellement considérer la valeur de la cité. Il n'était pas mécontent cependant d'avoir pu aider tant de population grâce à cette salle. Il lui restait tellement à apprendre, il savait que d'autres mondes auraient besoin de ses services. Alors qu'il continuait de dicter ses connaissances à l'apprenti discret, Eskil en profita pour présenter le planétarium du multivers à ce jeune freluquet. Depuis sa première expérience sur la cité monde, Eskil avait appris à canaliser et contrôler les pouvoir de la pièce. Quand il entra avec le jeune homme sur ses traces, il réalisa que quelque chose ne tournait pas ronds. Cela ne venait pas de la présence de deux autres chercheurs qui tentaient vainement de cartographier et recenser l'ensemble des mondes possibles. Il y avait une sphère qui tournait d'une manière étrange, cette dernière semblait vaciller d'une manière presque imperceptible. Tout à coup Eskil entendit un appel et perçut une étrange aura, l'appel le guidait vers la cité monde, l'orbe qui semblait correspondre à ce plan se colora soudainement d'une couleur caractéristique. Alors qu'Eskil se prépara a transplaner pour répondre à l'appel, la sphère agitée vrilla et percuta la lithophorce colorée...Ce fut alors un déchaînement de lumières éblouissantes, la salle sembla vibrer, Eskil fut projeté en l'air, comme s'il passait à travers les parois de la grotte qui abritaient le planétarium. Il fut forcé de suivre le courant d'énergie qui le força à quitter Dominaria, sa terre natale vers l'inconnu du froid multivers.
Il reprit ses esprits quelques minutes après, minutes qui lui avaient parues être des années. Quelque chose avait dysfonctionné, l'appel avait du brouiller l'énergie résiduelle des lithoforces. Peu importe la raison, Eskil n'était pas là où il devait être, on l'avait appelé, mais ce n'était pas ici qu'il aurait dû arriver. Où était-il d'ailleurs ? L'air semblait saturé, il ressentait une chaleur poisseuse et une odeur huileuse. Il avait les jambes prises dans une sorte de boue fumante. Il devait être dans une sorte de marécage entouré d'objet massif verdâtres constitué de câbles en train de rouillés. Quelque chose d'hostile et d'horrible était à l'œuvre ici, il eut un mauvais pressentiment. Mais à l'instant où lui vient l'idée de repartir en transplanant, un terrifiant cri strident se fit entendre. Il entendit des bruits de succions, des projectiles furent tirés, il ressentit plusieurs décharges douloureuses sur son corps, puis plus rien. Il perdit connaissance.

- Ressaisis-toi ! Je t'ai déjà dit que d'autres savent notre situation, on va venir nous aider. Ils ne peuvent pas laisser ce monde mourir et prendre le risque de voir la menace de ces saletés puantes de phyrexians menacer le multivers...

Eskil hocha de la tête et murmura une réponse avec difficultés. Il ne doutait pas de son voisin de cellule, un certain Koth. Ce dernier était dans un piteux état, pire que le sien. Koth était originaire de ce monde, il avait vécu l'invasion des phyrexians dans son ensemble. Ils étaient dans un triste état, Koth en plus d'avoir survécu à une explosion qui lui avait arrachée ses deux jambes, subissait comme lui les pires tortures. Leurs geôles seraient leurs tombeaux, il avait pris en charge tant de blessés qu'il savait l'issu inévitable. Ces monstres semblaient avoir trouvé le moyen d'annuler leur capacité à transplaner, Eskil soupçonnait que ce qui déclenchait cette perte de capacité devait se trouver dans les nombreuses injections qu'ils subissaient tous les jours. Koth avait raison la menace était d'ampleur, Phyrexia de retour, la cause de la chute des Thrans, c'était impossible, comment les autres arpenteurs avaient pu ignorer ça...Une douleur le lança dans ce qu'il devait rester de son bras, il entendit les terribles murmures gutturaux synthétique de leurs bourreaux, la fin était proche. Il pensa avec un profond désespoir au gout des fruits du Bois Blanc...

-Nous remercions les dévoreurs d'âme de brûler la soumission dans nos âmes pour renforcer l'ordre sacré. Accueillez la parole de l'Ataraxie, louez l'ordre sacré. Acceptez le don des dévoreurs d'âmes cela nous permet la perfection. Voici venir celui qui ordonne...

Le chant était scandé machinalement par des milliers d'êtres informes, des drones du culte. Faite preuve d'humilité. Qui était-il ? Faites preuve de soumissions. Des articulations saillantes craquèrent. Faites preuve de perfection. A chaque pas il se sentait plus fort, plus cruel, le Grand Cénobite l'avait chargé d'une mission céleste. Faites preuve d'amnésie, vous n'étiez rien. Ses pensées étaient troublées l'instant d'une fraction de secondes, il aperçut comme les restes d'un rêve, des flashs d'une autre vie. Faites preuve de loyauté, seul compte la magnificence de Phyrexia. La mort n'est pas une fin, la foule prosternée devant lui le ressent, il est temps que son œuvre commence, son nom s'il existe est hurlé à son arrivé.

-Iskillss ! Que ta bénédiction osseuse nous sublime !

Analyse de la Carte







Titre : Face 1) « Eskil, salvateur bienveillant », je trouvais que « sauveur » c'était trop classique, de plus je voulais coller à l'idée d'un être profondément bon. Dans mon récit Eskil est un gueriseur, qui dans sa vie a toujours fait preuve de générosité et de charité. Son nom devait exprimer ça. Face 2) Là j'ai basiquement cherché à déformer son prénom d'origine en ajoutant pleins de « s » et faisant apparaître malgré moi le « kill » très évocateur, de plus j'ai assemblé ça avec un nom en lien avec le clergé, un titre adapté au vu des délires phyrexians, après il fallait l'ajuster à un élément organique en lien avec l'illustration : os, osseux, ossatures BINGO ! Je trouve que le contraste entre les deux identités d'Eskil fonctionne bien.

Illustration : Face 1) assez facile de trouver un vieux magicien, plus difficile de trouver l'auteur de l'image...j'ai profité du débordement pour noircir les yeux comme l'illustration du Wiki et le côté aveugle. On voit notre mage qui va entrer dans le planétarium Thran qui scellera sa destinée. Face 2) Pas si facile de trouver une image raccord avec le magicien, qui soit en écho avec le style phyrexia meca-orcanique. Il semble être issu des mêmes artifices que le Vassal d'entrailles. Je trouvais l'association des couleurs pertinentes, la posture en miroir ressemblant à l'image d'Eskil et cerise sur le gâteau la petite boule de lumière éclairant la scène parmi les volutes de fumées qui m'a fait pensé à une étincelle de planeswalker résiduelle, que les phyrexians n'ont pas réussi à dérober. C'est grâce à l'image qu'Archevêque des Ossatures m'est venu. Cet être semble pouvoir appartenir à un clergé infernal...parfait

Type et Histoire: J'aime l'idée de planeswalker qui peuvent involuer en créature, j'ai toujours détesté les planeswalkers, en tout cas leur mécanique depuis lorwyn qui me semble déséquilibrer le jeu (cf les decks compétitifs). Rendez vous compte une carte ou les règles n'étaient ni intuitive ni expliqué, seul 3 bouts de carton tous les 10 boosters nous donnaient les infos pour jouer ces trucs, sale gueule dans les cours de récré. Pour moi, tous les prétextes sont bons à les remettre à leur place. L'idée est que les phyrexians ont, à force de recherches cruelles, trouvés le moyen d'extraire les étincelles pour les utiliser dans un morbide projet (qui a dit invasion planaire ?). Merci Wizard pour le type phyrexian mon Iskillss ne sera pas juste un clerc. En observant l'illustration le côté créature artefact semblait évident.

Nouvelle capa et mécanique explication : En plus de l'aspect involutif du walker, je voulais inventer une capacité très phyrexianne. A la base je voulais un truc en rapport avec l'exuviation des insectes. Impossible de trouver une bonne formulation comme pour « enquétez » qui est mon inspiration premiére du style « créez une exuviation ». Que pouvait constituer les restes de la créature, une carapace (non), une mue (plagiat), une Carcasse (oui bien dégueu). Le jeton est un rebut utilisable, c'est aussi une ressource sous forme d'artos. Mon intention était également une remise au gout du jour de la prévention de blessures (pléthore de sorts avec : les blessures peuvent pas être prévenues, mais pas beaucoup de carte très jouées permettent ça...). La logique est d'utiliser les restes organiques pour se protéger et avoir un bouclier supplémentaire. Sur le champ de bataille ça peut donner un trade pour surprendre l'adversaire, tanker des blessures mortelles directes ou pas, voir sauver un arpenteur. Finalement le texte est l'utilisation serait comparable à Nourriture bien que d'abord inspiré des Indices. Pour rendre moins fort et moins versatile, j'ai pensé à l'utilisation du mana incolore pour un plan d'artefact et autres ça reste coéherent et oblige d'organiser la mana base. Prévenir des blessures si des Carcasses sont présentent dans un deck rouge ça doit pas être trop facile non plus, faut pas pousser l'Hystrix dans les orties !
Voici les jetons :



&





Effet et équilibrage : Face 1) Pour 4 manas avec une dominante du mana blanc (affilié à Eskil au vu du récit et de l'idée que je me fais du personnage). La carte propose pour une unco (je vous ai dis aussi que je n'aimais pas les rares mythiques aussi) trois effets de Démystification + un effet mou du genou d'une Miséricorde des anges (avec ces histoires d'anges du passé) et une Démystification. Pour l'anti enchant c'est comparable à Brèche de barrière (en plus lent c'est un walker aussi qui peut tanker) et le poil de polyvalence pour le heal. Je pense avoir respecté la color pie et le style du bonhomme au vu de mon histoire, un mage guérisseur prés à se sacrifier contre le mal. Face 2) Malgré sa transformation le rôle reste proche permettre au joueur de tanker des dégâts avec les effets de Carcasse. On notera la Défense Talismanique en bonus après tout ce qui reste d'Ekil et de son résidu d'étincelle ne va pas mourir sur un banal Meurtre ou autre Hache de lave (Terminaison n'à qu'a bien se tenir). On garde une 1/5 sur le board s'il a réussi à survivre avant sa transformation peu probable cependant, en sachant que la transformation n'est permise que si Eskil survit et meurt durant notre tour avec une perte de marqueurs. Je ne pense pas qu'au vu des capacités des cartes actuellement et de leurs puissances ; celle-ci soit orienté vers une carte rare (est-ce que 2 uncos valent une rare ?)...vous me direz . J'avais en tête l'utilisation en construit, évidemment qu'en limité cette carte devient super chouette à jouer (sans être un infâme spoiler, je vous ai déjà parlé de ma détéstation des rares mythiques ?). Je verrais bien la carte dans des jeux midrange voir control en un exemplaire ou deux même avec des saletés de walkers fous mythicals (Oh ! un Teferi sauvage). En conclusion la carte protège bien dans un deck adapté, peut permettre de survivre face à des jeux aggros notamment.
Bonus une commune basique :





Texte d'ambiance : Rapide cours et facile référence aux textes d'ambiances typiques Phyrexiannes. Cherchez sur les cartes du bloc Mirrodin/Phyrexia vous verraient ce fameux tome apparaître régulièrement.

Merci pour votre lecture, vos corrections et votre patience. En espérant que vous vous êtes bien amusés avec mon histoire !

Bonus numéro 2 - Koth :




Validé par Deiv. Edité 1 fois, dernière édition par Deiv le 15/03/2021

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  0

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

3 Louange(s) chantée(s) en coeur


Deiv, Le 21/03/2021

Mais quel incroyable investissement !
Je ne suis pas très attaché au lore de magic mais je suis un grand fan des phyrexians :D

Je ne trouve pas tes jetons carcasses très intéressants, ils sont à mey yeux trop éloignés de l'esprit phyrexian. Prévenir des blessures, ça ne leur ressemble pas.
Cela dit le lore est bon, les phyrexians aiment mélanger les corps et récupérer les parties qui leur plaisent, sur ce point, les carcasses font sens.
La méthode de transformation de Eskil est cool aussi. Ils finissent par se faire "bouffer" par l'invasion phyrexianne quand ils n'ont plus de force, j'aime !

Au plaisir de voir tes futures cartes.

Caranistar, Le 18/03/2021

Bienvenu.

Je sens que je vais apprécier tes FCs : tu mêles Lore, cohérence, originalité...
Bon, tu as quelques erreurs du débutant (comme les guillemets anglais autour de loyauté, un saut de ligne en trop dans le TA, des erreurs de formulations...), mais tu devrais vite te corriger

Khos le Zémourien, Le 15/03/2021

Damned ! Dans ma folle épopée j'ai oublié un "y" à "phyrexian" dans le sous type d'Iskillss et de Korkh...mais pas chez l'Enfant de Coeur...allez savoir ?
J'ai aussi oublier un "n'a plus DE marqueurs "loyauté"..."
Mais rassurez vous j'ai fait le cycle des cinq Walkers monochromes assimilés par la Perfection Phyrexianne et les erreurs sont corrigés je vous posterais ça très prochainement pour vous Teaser; il y' aura : Arlinn Kord, Niko Arris et Sorin Markov !
Hâte de lire les commentaires des Membres de la Secte...Gloire à Phyrexia mais surtout GLOIRE AU DARK GuiZmooo !

Partage l'ami !

     

Tu aimeras aussi...

Sondage

Téléphoné ce crossover avec Dungeons & Dragons ! Vous auriez développé :

Résultats
(déjà 47 votes)