Renaissance - Magic the Gathering


Renaissance

Articles



ylloh, le , 8522 consultations , 5

La vie d'un homme est pavée de peurs irrationnelles (hé mec, elle est où ma caisse ?) et d'angoisses légitimes (hé mec, t'as pensé à racheter du PQ ?) qu'il faut apaiser par tous les moyens sans quoi le divorce quotidien et matinal avec sa couette devient un défi impossible à relever.

  Editos

La vie d'un homme est pavée de peurs irrationnelles (hé mec, elle est où ma caisse ?) et d'angoisses légitimes (hé mec, t'as pensé à racheter du PQ ?) qu'il faut apaiser par tous les moyens sans quoi le divorce quotidien et matinal avec sa couette devient un défi impossible à relever.

Alors quand on se demande comment on pourrait organiser son futur on pense d'abord à regarder le passé. Pas forcément à cause d'un manque d'idée mais un peu comme à l'école lors d'une interrogation surprise ; juste un petit coup d'œil sur le voisin pour être sûr que la direction choisie est la bonne.

Quitte à s'inspirer de souvenirs ancestraux autant piocher dans les plus brillants. Là où les plus beaux mythes se sont construits à coup de testostérone et de malice divine. Là où on a bien voulu laisser la parole à ses voisins, et là où il faisait bon conter fleurette à la sagesse.

C'est ainsi qu'au 15ième siècle de note calendrier, après 1000 ans de stagnation, de gouffre ou de maturation selon les experts, la civilisation occidentale a choisi d'aller de l'avant, de sortir d'un âge moyen, de « renaître », en relançant la mode de l'Art Antique. Faire table rase d'un passé proche et devenu honteux car un poil bordélique, et revenir aux gloires passées, à cette époque où les idées étaient chuchotées par les Dieux et où tout n'était que luxe, calme et volupté.

Aujourd'hui c'est au tour de Wizards of the Coast de faire de l'Art Antique son modèle. Le cheminement du géant de la carte à collectionner a-t-il été le même ? C'est à dire faire fi de son passé (parfois tâtonnant ou fantaisiste) et ressusciter sous sa forme la plus magistrale comme le suggère les lettres imposantes et étincelantes du logo Theros ?



Or 24 carats


Force est de constater qu'en 20 ans, WotC n'a eu cesse de perfectionner, de structurer et de normaliser son immense empire fort aujourd'hui de 20 millions de joueurs :
  • Le jeu a été progressivement traduit dans différentes langues pour arriver à une diffusion planétaire ;

  • L'univers de Magic et son idée originale de storyline (l'histoire de Magic est racontée au travers de ses cartes) a été recentrée sur le concept de planeswalker : des héros charismatiques qui deviennent les fers de lance de la trame des nouvelles éditions ;

  • Les règles ont été affinées, clarifiées, simplifiées avec la mise en place de termes clés ou l'abandon de certaines notions (brûlure de mana...) ;

  • Les publications de cartes ou les sorties de produit suivent un calendrier maintenant bien cadencé ;

  • Magic a été dématérialisé pour répondre à la tendance actuelle du tout on-line ;

  • Le circuit de compétition a été professionnalisé et recadré : les tournois sont à charge des boutiques ou des structures officielles mais plus des associations de joueurs ;

  • D'une manière globale, tout ce qui était réalisé indépendamment, anarchiquement ou encore au fond de la salle derrière le bar a été repris sous contrôle et marqué du sceau du profit.


Avec Theros Magic the Gathering se targue d'aujourd'hui d'être dans une forme magistrale et aboutie. Le malicieux vilain petit canard s'est mué en un beau cygne blanc qui d'un vol sûr et majestueux trace dans l'azur une autoroute lisse, parfaitement balisée avec des péages bien définis. Prévisible, sans coup d'éclat et avec le danger que l'on connait : la monotonie du paysage pourrait bien vite nous endormir et pire, nous lasser.






Réveillez-vous. Rebellez-vous. Avec tout l'argent que vous avez laissé sur l'autel du carton imprimé vous êtes aussi actionnaires de Magic the Gathering et vous avez votre mot à dire. Les âges d'or ont toujours été suivis d'une chute éblouissante alors refusez le moule et réinventez votre jeu. C'est une question de survie : à voler trop près du soleil, on sait comment finit l'histoire.

Edité 1 fois, dernière édition par ylloh le 20/09/2013

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  12

Abscon, abjecte, inadmissible !

  3


Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

5 Louange(s) chantée(s) en coeur



Gochat
Le 23/12/2013

Et d'ailleurs moi, ce qui me semble évident c'est qu'ils vont ressortir le Destin. Parce que s'ils ne le font pas là, je ne vois pas où ils le feraient. Enfin si, peut-être dans Retour sur Théros...

Gochat
Le 23/12/2013

Sarphian a dit :
ylloh a dit :
Réveillez-vous. Rebellez-vous. Avec tout l'argent que vous avez laissé sur l'autel du carton imprimé vous êtes aussi actionnaires de Magic the Gathering et vous avez votre mot à dire. Les âges d'or ont toujours été suivis d'une chute éblouissante alors refusez le moule et réinventez votre jeu. C'est une question de survie : à voler trop près du soleil, on sait comment finit l'histoire.


On est tous d'accord pour dire que Théros n'est pas terrible? Pour moi c'est un échec cuisant: les créatures ne sont pas convaincantes, les dessins encore moins, et la capacité de Monstruosité est tout simplement merdique... Bref, une extension qui s'annonce vraiment nulle, en attendant de voir les suivantes... (Je ne suis pas pressé en tout cas, enfin si: pour connaître le prochain thème!)


Je ne suis d'accord qu'en partie. Autant les illustrations ont subi un gros coup depuis un certain temps déjà (à vue de nez, après le bloc Scars of Mirrodin), et avec Theros ça ne s'améliore pas, autant les mécaniques ne sont pas dénuées d'intérêt, et la storyline n'est pas tout-à-fait mauvaise. Et en tant que joueur essentiellement casual, l'Héroïsme et la Grâce (et le Regard, accessoirement, même si ce n'est pas une nouvelle capacité), permettent tout un tas d'interactions sympathiques. Et c'est aussi une édition plutôt cool à drafter.

Mais sérieusement, les illustrations... WotC doivent faire quelque chose. A tout hasard... Hoplites akroens. C'est quoi cette image ?! >< *coup de gueule personnel*

Ade
Le 06/12/2013

Sarphian a dit :
On est tous d'accord pour dire que Théros n'est pas terrible? Pour moi c'est un échec cuisant: les créatures ne sont pas convaincantes, les dessins encore moins, et la capacité de Monstruosité est tout simplement merdique... Bref, une extension qui s'annonce vraiment nulle, en attendant de voir les suivantes... (Je ne suis pas pressé en tout cas, enfin si: pour connaître le prochain thème!)


Je suis convaincu du contraire : l'édition à fait un départ fulgurant et dans ma ville, on s'est retrouvé en rupture de stock (pour quelques jours, ok, mais ce n'était pas arrivée depuis le premier bloc Ravnica).

Ce qui me semble évident, c'est que le format T3 profite de la Grâce et de l'héroïsme...

Sarphian
Le 01/12/2013

ylloh a dit :
Réveillez-vous. Rebellez-vous. Avec tout l'argent que vous avez laissé sur l'autel du carton imprimé vous êtes aussi actionnaires de Magic the Gathering et vous avez votre mot à dire. Les âges d'or ont toujours été suivis d'une chute éblouissante alors refusez le moule et réinventez votre jeu. C'est une question de survie : à voler trop près du soleil, on sait comment finit l'histoire.


On est tous d'accord pour dire que Théros n'est pas terrible? Pour moi c'est un échec cuisant: les créatures ne sont pas convaincantes, les dessins encore moins, et la capacité de Monstruosité est tout simplement merdique... Bref, une extension qui s'annonce vraiment nulle, en attendant de voir les suivantes... (Je ne suis pas pressé en tout cas, enfin si: pour connaître le prochain thème!)

Note : 9/10



Edité 1 fois, dernière édition par Sarphian le 01/12/2013

Ade
Le 20/09/2013

ylloh a dit :
Magic a été dématérialisé pour répondre à la tendance actuelle du tout on-line ;

Pourtant (parce que je suis ?) un geek affirmé, je n'aime pas la version on-line de magic: quand je veux taper du carton, je dois sentir ces dit-cartons. si je veux un écran, c'est la console avec des jeux qui me claquent la face (Bioshock, quand tu nous tient..)

ylloh a dit :
Prévisible, sans coup d'éclat et avec le danger que l'on connait : la monotonie du paysage pourrait bien vite nous endormir et pire, nous lasser.

Au bout de 20ans, je ne suis pas certain que l'on puisse parler de monotonie; Quoiqu'il en soit, WotC, à l'image de Blizzard, va devoir à un moment faire un choix :
- compliquer (j'entends par là inventer de plus en plus de mécanisme) le jeu pour intéresser encore plus le public déjà largement conquis (au risque de proposer un jeu flippant pour les non-connaisseurs)
ou
- rendre le jeu plus simple (solutions choisie par Blizzard pour WoW par exemple, au grand dame de geeks)

ylloh a dit :
à voler trop prêt du soleil, on sait comment finit l'histoire.


Icarement : on se brule !

Très bon édito avec une jolie n'histoire sans (on l'espère pour longtemps!) réelle fin !

Note : 9/10