Brawl pour se faire beaucoup d'amis, avec Teferi - Magic the Gathering


Brawl pour se faire beaucoup d'amis, avec Teferi

Decks

Vanillax, le , 955 consultations , 7

Combien de fois ais-je perdu contre kinnan, bonder prodigy ? Je ne saurais le dire, mais ma défaite in extremis contre sphax dans notre tournoi amical de brawl fut probablement celle de trop. De plus...

  Expert / Blanc / Bleu / Vintage / Legacy / Moderne / Commander / Contrôle / Thème / Duel commander / Pioneer



Courbe de mana
1 : 6%
2 : 36%
3 : 22%
4 : 11%
5 : 8%
6 : 11%
7 : 6%
Type
Artefacts : 2%
Planeswalkers : 7%
Créatures : 10%
Terrains : 40%
Sorts : 42%
Rareté
Mythique : 10%
Inhabituelle : 15%
Commune : 20%
Terrain de base : 23%
Rare : 32%
Couleur
Multicolores : 7%
Blanches : 15%
Bleues : 37%
Incolores : 41%
Budget

~ 130

euros
Combien de fois ais-je perdu contre kinnan, bonder prodigy ? Je ne saurais le dire, mais ma défaite in extremis contre sphax dans notre tournoi amical de brawl fut probablement celle de trop. De plus, les matchs commençaient à tous se ressembler (en dehors du tournoi, j'entends). À côté de kinnan, je continuait de tomber sur toutes les variations des decks simics en tout genre (uro, titan of nature's wrath, kiora, behemoth beckoner, ...) , des decks muticolores bourrés aux spoilers niv-mizzet reborn, kenrith, the returned king), des decks value (yarok, the desecrated, illuna, apex of wishes, chulane, teller of tales,...) ou des decks contrôle (narset of the ancient way , nicol bolas, dragon-god, ashiok, muse des cauchemars,...) comptant sur une infinité de removals, et/ou un gros tas d'arpenteurs pour finir la partie. Bref, une multitude d'archétype balayant un paysage aggro quasiment inexistant, du moins depuis le ban de winota, joiner of forces.
Ce n'est pas complètement exact : on peut tout à fait monter un deck aggro ou midrange digne de ce nom en brawl : avec domri, anarch of bolas, heliod, sun-crowned, krenko, baron de la rue d'etain, Ajani, the Greathearted /trostani discordant, lurrus of the dream-den, ... mais quand vous tombez contre l'un des decks ci-dessus, vous sentez-vous avantagé ? La victoire sera-t-elle accessible, ou allez vous encore vous faire écraser par une marée de spoiler issue d'une sortie purement goldfish ? A quoi bon envisager de jouer des tours 2 au tour 2 quand on peut juste jouer kinnan et lancer un T8 au tour 4 ?

Ne comptant pas sur wotc pour sortir des bans capable de régler cette situation dans le format, et ne voulant ni rejoindre les rangs des decks 5c ou des decks kinnan, j'ai cherché un commandant qui serait susceptible de m'offrir un matchup relativement favorable contre ces decks sans pour autant jouer l'un d'entre eux. Et je crois que je l'ai trouvé, en la personne de l'infâme teferi, time raveler aka t3f. Ce n'est pas que t3f est peu joué : en fait, à peu près tous les decks pouvant le rentrer le jouent. Simplement il n'est pas beaucoup présent en tant que commandant. Pour citer Ximatt, "on ne le voit pas trop". Et c'est dire, parce que quand on l'a croisé une fois, en général, on l'a déjà trop vu...
Mais il a pourtant tous les outils pour gagner. Les couleurs azorius offrent des finishers ahurissant (dream trawler, kiora bests the sea god, mass manipulation, agent of treachery, finale of glory), un grand panel d'interactions et de wraths, et les meilleurs contresorts (qui ne sont rien de moins que la plus puissante forme d'interaction du jeu à mon avis). De plus, votre commandant offre une gestion de l'early game remarquable. On ne le présente même plus : la static ability dit juste que vous serez le seul à contrecarrer, et que vous êtes à l'abri de toute surprise adverse. L'adversaire contrecarre ce sort, ou ne fait plus rien. Le +1 vous permet des wraths pendant le tour adverse ou des sorts de gestion/ca inattendus au dernier moment, avec un contresort en backup. Quand au -3, c'est une capacité très polyvalente, qui dit notamment : comment ? vous aviez un tour 2 qui n'est pas paradise druid ? bon eh bien, rejouez le s'il vous plaît. Si, si, même votre arcane signet. Et moi je pioche.

Ensuite la partie dépends beaucoup de l'adversaire, et de s'il joue du bleu, mais c'est dans l'ensemble un deck contrôle classique, donc vous essayez de contenir les ressources adverses et de ralentir le jeu, et à la fin vous lancez un finisher qui termine le travail. On a de la gestion de masse avec les wraths, de la gestion monocible, des contresorts, des planeswalkers énervants, et de la pioche. T3f nous donne de bons rituels accessibles, et un joli panel d'enchantements pour abuser avec lui ou à faire revenir sur le cavalier of dawn.

Certains choix sont discutables, aussi je vais mettre ici en spoiler ce que je pense qu'on peut switcher :
Spoiler: Montrer
basic lands contre taplands : le fait est que certains de nos coût colorés en manas sont tout de même assez important, et que jouant un jeu déjà lent, ces terrains ne sont pas une grandes contraintes pour notre déploiement.
colorless lands vs basic lands : le seul qui a fait grace à mes yeux est l'excellent field of ruin parce que gérer un chateau ou un field of the dead adverse fait toujours plaisir. En parlant de ce dernier malgré la puissance brute de la carte je ne pense pas qu'on en ai besoin pour gagner, et il affaiblit nos couleurs et notre sortie. blast zone et karn's bastion sont à réserver à d'autres decks d'après moi (je tiens pas mal aux couleurs en fait). Mais la circonscription mobilisee pourrait rentrer
geant drape de royaume vs time wipe : en fait 3 wraths je trouve que ça suffit. on peut envisager celle-ci en supplément, mais ne pas gérer les uros est un inconvénient, malgré le body ultérieur
omen of the sun vs elspeth, sun's nemesis : elspeth a déjà fait beaucoup de travail pour moi. c'est vrai qu'on ne peut pas la bounce sur t3f ni surprendre avec, mais elle me semble meilleure


La durée des parties est très variable. Ça va de moins de 5 minutes, quand vous lancez spark double au tour 4 ou quand vous contrecarrez le commandant adverse quand il sort, à plus de 40 minutes dans les matchs miroir, ou face à un adversaire tenace, généralement un de ceux jouant un deck de la première catégorie.

Si vous avez des scrupules à jouer ce deck, du moins sur la file d'attente arena, dites-vous que :
1) ceux qui jouent les decks de la première catégorie n'en ont pas non plus,
2) toutes les cartes du deck sont des cartes que wotc dans son infinie sagesse a créées, imprimées et rendues jouables et non bannies,
3) d'un points de vue lore, vous jouez les "gentils" (t3f, narset, elspeth, ugin) : vous ne cherchez pas à contrôler l'univers ou à détruire le monde.
Par contre, ne le sortez pas contre vos amis sans les prévenir, du moins si vous tenez à les conserver (ne faites pas confiance au titre !)

Epilogue :
J'ai spammé le deck depuis plus d'une semaine et je suis très satisfait du résultat. Les decks adverses auparavant unfair le sont toujours autant, seulement, ils sortent beaucoup moins bien. Je me demande pourquoi...
J'ai probablement perdu pas mal de santé mentale dans le processus, mais c'est tout au plus en détail.
Merci de m'avoir lu jusqu'ici !

Validé par Grimm. Edité 12 fois, dernière édition par Grimm le 15/06/2020

Alors, c'était comment ?

Complétement fou !

  2

Abscon, abjecte, inadmissible !

  0

Toi aussi, loue son œuvre !


Vous devez vous identifier pour participer.

7 Louange(s) chantée(s) en coeur


docteurb, Le 15/08/2020

Teferi, Time Raveler est ban du format brawl mais peut-être que le règlement a évolué après la "publication" de ce deck (je rejoue depuis 15 jours seulement...)


ref

MWC a dit :
BRAWL: CARTES INTERDITES
Les cartes suivantes sont interdites en Brawl et ne peuvent pas être incluses dans votre deck ou utilisées comme commandant:

Magistrat de Drannith
Golos, pèlerin infatigable
Lutri, le chasse-sorts
Longue-vue ensorceleuse
Oko, voleur de couronnes
Téfeiri, effileur de temps
Winota, unisseuse de forces



Edité 2 fois, dernière édition par docteurb le 15/08/2020

1 réponse(s)
Drark Onogard, Le 15/08/2020

En effet, le bannissement de Téfeiri, effileur de temps date de la dernière liste, et est donc bien plus récent que ce deck, qui a pu tourner un certain temps.

docteurb, Le 15/08/2020

téferi, effileur de temps est ban du format brawl mais peut-etre que le règlement a évolué après la "publication" de ce deck (je rejoue que depuis 1 mois...)


ref

MWC a dit :
BRAWL: CARTES INTERDITES
Les cartes suivantes sont interdites en Brawl et ne peuvent pas être incluses dans votre deck ou utilisées comme commandant:

Magistrat de Drannith
Golos, pèlerin infatigable
Lutri, le chasse-sorts
Longue-vue ensorceleuse
Oko, voleur de couronnes
Téfeiri, effileur de temps
Winota, unisseuse de forces

Ximatt, Le 15/06/2020

Il l'a fait.

Il m'a cité.

Suis-je en train de devenir une référence ? Ce serait trop beau...

Bon blague à part, c'est un très bon deck construit autour de " l'infâme t3f".

- Ugin l'ineffable
- Dépuration planaire
Ce sont les deux cartes que je n'aurais pas mis dans le deck. Certes, Ugin te permet de gérer un permanent coloré, et crée des tokens, mais je suis sur qu'il y a mieux, et ce pour moins de 6.
Quant à la dépuration, elle touche aussi tous tes permanents, et potentiellement les prisons que tu aurais pu placer.

Comme l'a très justement proposé Grimm, je pense qu'un 25ème terrain serait appréciable, de même que commence the endgame.

Enfin... t3f... t3f, quoi... C'est bien parce que je t'apprécie que je te mets une bonne note :P

Note : 9/10

1 réponse(s)
Vanillax, Le 15/06/2020

Mais oui Ximatt ! Tu es une référence pour le format par chez nous, non ?

Discutons donc de ces deux cartes.
Ugin rentre dans cette longue série de planeswalkers qui font removal mais ne s'arrêtent pas là, et qui d'ailleurs feront pire si on les laisse tranquille (ashiok, nightmare muse, nicol bolas, dragon-god, narset of the ancient way, ...). C'est donc déjà une bonne carte. Que ce soit sur le +1 ou le -3, tu en auras pour ton argent. Ugin sur un board vide, ce n'est certes pas la victoire assurée, mais c'est quand même une grosse saleté pour ton adversaire. Il revient sur Elspeth conquers death, et gère quasiment n'importe quoi sur son removal. J'ai du mal à voir ce qu'il y aurait de mieux, pour moins cher, dans les couleurs et que je ne joue pas déjà. En tout cas pour l'instant. Je vais probablement le sortir au profit du méga cryptic command of the dead de la prochaine édition.

Dépuration planaire il faut la voir pour y croire. Mais en fait c'est génial. C'est le mouvement le plus gangster que tu peux faire avec le deck. Ton adversaire a 6 planeswalkers, Kiora bests the sea god, 4 créatures, Fires of invention. Toi juste un Teferi qui a fait +1. Who would win ?

On a besoin d'assez peu de permanents pour gagner, et détruire un omen ou une elspeth est un bien maigre sacrifice pour les remontadas que la dépuration permet. Quand aux prisons... on en as que deux, et c'est nous qui les jouons, donc on peut jouer autour de la dépuration. Petite anecdote : miroir de Teferis (soo coool), et mon adversaire vient de dépenser beaucoup de manas pour voler le mien avec un agent of treachery. Il ne peut pas encore le bouncer, mais il est officiellement devant. Je n'ai rien pour me défendre. Je lance banishing light sur mon Tef, puis dépuration planaire. Résolution. ça y est. Je suis devant.

Et oui c'est Tef. Mais j'étais à deux doigts de passer le deck en catégorie "compétitif'', à laquelle il devrait appartenir. Puis je me suis rappellé que les tournois de brawl, sauf dans de rares exceptions, ça n'existe pas...
Merci pour la bonne note !

Grimm, Le 15/06/2020

Eh bien, en voilà un deck qu'il est fun. Un petit Tef', c'est tellement amusant à affronter. Qui n'a jamais rêvé, dans ses divagations les plus folles, de s'en manger plusieurs à la suite ? Vraiment, je me le demande.

Cela manquait à notre petite collection de merveilles, entre Winota l'instant-ban, Ral dans ta face et Eutropia la jank.

La liste me semble fort bien construite, je n'ai pas grand-chose à dire de ce côté-là. Deux petits points, peut-être : pourquoi pas de commence the endgame ? La carte me semble tout à fait correspondre au plan de jeu, et possède de nombreux avantages ; enfin, je ne peux m'empêcher de penser qu'un vingt-cinquième terrain ne serait pas de trop, mais c'est plus accessoire.

1 réponse(s)
Vanillax, Le 15/06/2020

Merci beaucoup pour ton commentaire Grimm !
Tu nous avais dit que le brawl est un format qui ne t'intéressait pas plus que ça, c'est d'autant plus honorable à toi de prendre le temps de commenter ces decks.

Ah ça T3f c'est super fun. On peut voir la joie dans les yeux de l'adversaire quand on le sort T3, suivi de toute la joyeuseté qu'offrent les couleurs azorius pour jouer control. Quand chaque phase de combat deviens une lutte pour se débarasser de cette horreur, et que tu bounces/wrath au dernier moment. Ou que tu ne fais rien. Au pire, tu peux le rejouer et piocher une carte, pas vrai ? Certains adversaires n'ont pas le temps pour ça d'ailleurs : les instants concède, j'en ai vu plusieurs fois sur arena.

Les propositions d'améliorations sont intéressantes, mais je vais essayer de défendre mon point de vue, et ma decklist

Le 25e land tout d'abord : avec le mulligan gratuit, la manadeath pure est rarissime. Et avec T3f et command zone, on pioche très souvent T3, ce qui fait qu'au niveau mana, avec 40% de terrains, on est plutôt confortable. J'en appelle à témoin le simulateur de main du site, si vous ne me croyez pas ^^

Ensuite commence the endgame : c'est dans l'absolu une assez bonne carte pour le format (je la joue notamment dans un autre deck très 'fun' à base de kefnet l'eternel-dieu, mais c'est une autre histoire). Mais je ne la vois pas vraiment rentrer ici. Dans la plupart des matchups, les deux principaux avantages de la carte, l'effet éphémère et l'incontrecarrable sont rendus peu utiles par la seule présence de Teferi. La pioche de 2 est correcte, mais pas au niveau de nos meilleurs piocheurs comme le summum bleu ou Gadwick. Enfin le token surprise, qui est certes en général assez gros. Oui, mais ce n'est ''qu'un token''. Imaginez-vous vous prendre à la place la finale blanche (oui même à X=4 c'est souvent plus gros que le token) ou le rejet inhumain, en éphémère aussi. Son coût de 6 la place dans la dure compétition pour le rôle de finisher, et je pense qu'ici, nos autres autres options sont juste meilleures, et que celle-ci hors des matchs contre du bleu perds infiniment de son intérêt. D'autant plus que le bleu joue plusieurs bounces. Pas de quoi avoir trop peur d'un token, même gros (par contre je vous garanti que la finale blanche en instant speed X>=10 c'est la fin du monde).
Ici, l'artwork de Mc Kinnon ne sauvera pas la carte

Partage l'ami !

     

Bravo l'artiste :

Note :  

Tu aimeras aussi...

Sondage

Téléphoné ce crossover avec Dungeons & Dragons ! Vous auriez développé :

Résultats
(déjà 47 votes)