Chesed, quatrième Émanation

Funcards
par Shagore, le , 109 consultations , 6

  Autre / Créature / Mythes et Légendes



Avant tout, je vous renvoie à Keter, première Émanation pour plus de détails sur ma série d'Émanations dans sa globalité.

Outre Keter, ont déjà été publiés Chokmah, deuxième Émanation et Binah, troisième Émanation. N'hésitez pas à y passer aussi.

Maintenant, allons-y.

Version originale :Simply love, kindness and understanding. The Sephirot that repairs the world with gentle embrace.

Forlorn, compulsory, like a deep river or a dispute calmed by touch and remembrance. Like undine tears, that don't fall, they cascade. Formed formless. The measure of simple and devastating things, like warm embrace, forgiven sins and Love. Ephemeral and - I beg your pardon my son, my answers are tangled in the labyrinth of your question. How does one succinctly describe the font from which kindness springs? Such is the mystery of Hesed.

-a conversation between Father and Son, overheard, under the shade of a Tree


The fourth Emanation. He is the hand that embraces. The healing tears brought on by forgiven sins. Each kindness repaid in kind. His force pulls humanity together, allowing peace to exist between us. This is the power to look inside the hearts of those around us and see that we are truly alike. Our needs for love and kindness is an essential part of our existence and transcends all other potential differences we might have.

The embrace of the blue orb extends across all existence.

Hesed is at the very center of the pillar of mercy, defining its core characteristic. Forming an extreme opposite to its female counterpart Gevurah, the two arms of the tree extend in opposite directions. Hesed pulls tight so that Gevurah cannot push away. This wrestling match cannot be won by either side, yet the struggle itself is meaningful because it is the struggle that defines our morality.

Found in: kindness, charity, love


Traduction approximative par moi :Simplement amour, gentillesse et compréhension. Le Sephirot qui répare le monde d'une douce étreinte.

Sans violence, comme une profonde rivière ou une dispute calmée par le toucher et le souvenir. Comme des larmes, qui ne tombe pas, elles cascadent. Formées sans forme. La mesure de chose simples et dévastatrices, comme une chaude étreinte, des péchés pardonnés, ou l'Amour. Éphémère et - Je te demande pardon mon fils, mes réponses sont emmêlés dans le labyrinthe de ta question. Comment décrire succinctement la source dont jaillit toute la bonté ? Tel est le mystère d'Hesed.

- Une conversation entre Père et Fils, attrapée au vol, sous l'ombre d'un Arbre


La quatrième Émanation. Il est la main qui étreint. Les larmes curatrices amenées par le pardon des péchés. Chaque gentillesse rendue en bonté. Sa force attire l'humanité en un tout, permettant à la paix d'exister entre nous. C'est le pouvoir de voir dans le cœur de ceux qui nous entourent et d'y voir que nous sommes réellement semblables. Nos besoins d'amour et de bonté sont une part essentielle de notre existence et transcendent toutes les autres différences potentielles que nous pourrions avoir.

L'étreinte de l'orbe bleue s'étend à travers toute l'existence.

Hesed est au beau milieu du pilier de la pitié, définissant sa caractéristique centrale. Formant un opposé extrême avec sa contrepartie femelle Gevurah, les deux branches de l'arbres s'étendent dans des directions opposées. Hesed tient ferme afin que Gevurah ne puisse pas repousser. Ce combat de lutte ne peut pas être gagné par aucun des deux côtés, toutefois la lutte elle-même a un sens car c'est la lutte qui définit notre moralité.

Trouvé dans : la bonté, la charité, l'amour.


Pour la première capacité, Chesed empêche toute entité d'en blesser une autre, mais en échange l'autre se met en position d'inaction, pour la remercier. Ainsi on a une sorte de paix entre les créatures, et des joueurs envers les créatures. Quand à la deuxième capacité, elle tient toute entière dans une seule phrase de la description : Chaque gentillesse rendue en bonté.

C'est tout. On note des résumés de plus en plus court.

PS : Dans la description, l'Émanation est nommée Hesed, alors que ma carte s'appelle Chesed. C'est normal, je pense que Peter Mohrbacher a changé le nom de son personnage après coup et n'a pas édité la description (l'illustration est bien titrée Chesed). Néanmoins, dans le doute, j'ai laissé cela tel quel.

Edité 1 fois, dernière édition par Drark Onogard le 06/11/2018

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

6 Louanges

Grimm
Le 06/11/2018

Bon, commençons par les remarques classiques :

Moua :Déjà, l'illustration, bien que déjà utilisée, est vraiment sympa pour une carte. Ensuite, j'aime bien cette combinaison de couleurs. De plus, j'aime beaucoup ta retranscription de l'histoire à la carte. Enfin, j'adore l'effet.


Maintenant, j'ai envie de dire souverain félidar. Ou Test of Endurance à la limite. Ce n'est pas que c'est trop puissant, loin de là. C'est juste que faire gagner des points de vie à l'adversaire si tu utilises ce genre de cartes n'est pas grave, et que ça t'installe sur une confortable coussin de points de vie, que tu rembourres à raison de 2/4 par tour en duel, et 6/8/10/12 en multijoueur à 4.
Ce qui est très respectable.

Et ça, j'aime beaucoup, mais sans être trop puissant. Donc j'aime encore plus.

Originalité : 9/10 Qualité : 8/10 Fun : 9/10


Edité 1 fois, dernière édition par Grimm le 06/11/2018

Shagore
Le 06/11/2018

Deiv n'a pas utilisé cette image dans sa série. Sinon je l'aurais précisé en début de description.

Grimm
Le 06/11/2018

Ah oupsi. En fait, j'avais la flemme de réécrire encore et encore que j'aime ton cycle, du coup j'ai fait un copié-collé de mon premier message le concernant...



Edité 1 fois, dernière édition par Grimm le 06/11/2018

Répondre

Ximatt
Le 06/11/2018

Une louange sans note pour dire que je trouve la carte sympa à jouer, surtout pour moi qui ai plus l'habitude du commandeur multi.
Du coup les couleurs sont reliées aux pouvoir ? (engagement bleu, gain de pdv blc et rge ? )
Ta carte a été réalisée sous quel logiciel ?

Shagore
Le 06/11/2018

Merci, je suis content que ça plaise.
Pour les couleurs, elles sont dues soit à la couleur que j'associerais avec ce que représente le gars (ici blanc et rouge), soit à la couleur de "l'orbe" du personnage (ici bleu).
Mes cartes sont faites sous MSE



Edité 1 fois, dernière édition par Shagore le 06/11/2018

Répondre

Drark Onogard
Le 06/11/2018

Je remarque une seule bourde de formulation, qui est plutôt une complication inutile qu'autre chose : « peut faire que chacun de ses adversaires gagne 2 points de vie » me semble plus juste.

Pour le coup, la carte m'a l'air taillée pour les longues parties de Commander multi... on sent bien chaque couleur cette fois-ci, ce qui donne un commandant Jeskaiqui fait autre chose que du Izzet avec de la Prouesse... équilibrer les choses ainsi est une très bonne idée en tout cas, et je vois déjà une petite victoire avec Blazing volley... super !

Originalité : 9/10 Qualité : 8/10 Fun : 9/10

Appréciation

Originalité :  

Qualité :  

Fun :  

Note :  

Contenus relatifs

EdA - 0 - Ancient

 Funcards

Erreur SOAP 1 : 1

Sondage

Qui va remporter le combat final sur Ravnica ?

Résultats
(déjà 558 votes)