Kerrick

Funcards
par Lalao, le , 497 consultations , 3

  Realcard pure / Arpenteur / Autre



KERRICK





Kerrick devait apprendre que certaines barrières ne peuvent jamais être franchies.

Texte d'ambiance de la carte Ostracize


Urza empruntait trop souvent son portail temporel pour ses voyages, et un jour, ce qui devait arriver arriva : le portail explosa, engendrant un phénomène très étrange autour de l'île de Tolaria : d'un endroit à un autre, le temps ne s'écoulait plus à la même vitesse. Il existait désormais des zones de temps normal, de temps lent et de temps accéléré. C'est dans une fissure d'une zone de temps accéléré que fut recueilli Kerrick, qui n'était autre qu'un espion au service de Phyrexia, ce que l'on appelle un Agent en Sommeil. On reparlera des Agents dans les parties II et III, car cela n'est pas essentiel ici.

Kerrick est né dans une des plus grandes cuves de la quatrième sphère de Phyrexia. Il a été envoyé sur Dominaria pour servir d'espion, à la solde de Yaugzebul bien entendu. Mais Kerrick avait de plus grandes ambitions. En effet, il voulait être ni plus ni moins que l'un des ennemis les plus redoutés d'Urza lui-même.
Il apparut à Tolaria sous l'apparence d'un jeune marin, qui déguisait habilement sa véritable nature. Il devint ami avec un jeune étudiant nommé Jhoria, mais se rendit rapidement compte que l'une des règles de l'académie de Tolaria était que les adultes n'avaient pas le droit de mettre pied sur l'île, de peur que ceux-ci soient des agents en sommeil, comme lui. Jhoria cachait en toute honnêteté l'existence de son nouvel ami, sans se douter de ce qu'il était réellement. Kerrick organisa en secret l'arrivée des Négateurs et des Dégénérateurs Phyrexians sur l'île de Tolaria. Tout fut bientôt prêt pour une invasion dont personne ne soupçonnait encore l'existence.
Quand l'île fut abandonnée à cause des différences temporelles survenues à cause de l'implosion du portail, Kerrick et les séides phyrexians se trouvèrent enfermés dans la zone de temps accéléré. Pour chaque minute qui passait dans le monde extérieur, des années s'écoulaient pour eux ! Kerrick décida de profiter de cet atout pour transformer sa « bulle » de temps accéléré en véritable forteresse. Un peu moins de dix ans passèrent dans le temps normal, et un siècle passa dans le même temps dans l'avant-poste phyrexian. Durant ce temps, Kerrick avait constitué une armée immense, avait changé son nom en K'rrick et transformé son faible corps en se greffant différents nouveaux membres et des pointes osseuses et métalliques (une véritable tradition à Phyrexia...)... il tenta aussi d'améliorer son armée par différentes manipulations technologiques (Eviscérateur).



Le domaine corrompu de Kerrick

Texte d'ambiance de la carte Subversion



Kerrick, à ce stade, avait déjà rassemblé plus de deux cent séides phyrexians à ses côtés, mais cela ne lui suffisait toujours pas. Il voulait être sûr de pouvoir vaincre Urza dès sa première (et unique) attaque. De toutes manières, sortir de la zone de temps accéléré était toujours aussi difficile. Plus grave, l'île avait été réinvestie par les partisans d'Urza, qui reconstruisaient l'académie de Tolaria. Il fallait les éliminer rapidement, avant qu'ils n'interfèrent avec ses plans
Malheureusement pour l'agent en sommeil, Urza attaqua avant lui ! Des vaisseaux volants passèrent au dessus de la forteresse et la bombardèrent. Des dizaines de phyrexians furent tués, mais c'était sans conséquence pour Kerrick, qui utilisait les morceaux d'une créature pour en fabriquer une autre.

En moins d'une semaine, ses effectifs furent rétablis. En un mois, ils doublèrent. Aïe.
Après des années d'efforts et de travail, Kerrick et ses Négateurs parvinrent à forcer la bulle de temps accéléré et à passer dans le temps normal, ce qui eut pour effet d'accélérer encore leur évolution.
Urza sentit alors que le temps lui était compté. Il fallait empêcher Kerrick de nuire plus longtemps. Il envoya des faucons mécaniques vers les Phyrexians, ce qui fut sans doute l'une de ses plus grandes erreurs, car l'agent en sommeil parvint à retourner les artefacts contre leur propre créateur. Urza fut sauvé in-extremis par Karn, le golem d'argent. Voici un discours prononcé à Phyrexia à cette occasion, dans lequel, on peut se rendre compte de la façon très... personnelle qu'ont les Phyrexians de voir les choses :

"Enfants de Phyrexia, scions du grand dieu Yaugzebul et de son fils K'rrick, négateurs et engeance du temps, voyez l'homme qui nous a amené ici. Voyez l'homme qui nous a ouvert la porte vers ce nouvel Eden, vers Dominaria. Il porte en lui une longue et honorable histoire qui a aidé à notre domination. Dans les cavernes de Koilos, lui et son frère Mishra déplacèrent la pierre de pouvoir qui nous avait emprisonnés loin de Dominaria, et nous ouvrirent le passage. Durant la guerre qui opposa Urza à son frère Mishra, les suivants de notre patriarche Gix étaient présent au sein des deux armées, et Gix parvint même à faire de Mishra un des nôtres. Lorsqu' Urza appris la conversion de son frère, il était si heureux qu'il manqua de causer une catastrophe sur Dominaria, tuant ses plus glorieuses armées, détruisant ses plus grandes nations, et nous rendant le chemin de l'invasion plus doux et aisé. Il abandonna son monde, son confiant associé Tawnos, et même son propre fils, Harbin, tout ce dont nous avons hérité.
Et à présent, notre éternel favori, notre espion en Dominaria et à travers tous les plans est venu à nous. Il est venu rendre hommage à Yaugzebul et à l'enfant de Yaugzebul : K'rrick. Il est venu nous offrir le monde ! Il nous a donné son frère, son associé, son fils, son meilleur ami et aujourd'hui, il s'offre lui-même en présent. Et lorsqu'il sera mort, nul en Dominaria ne sera de taille face à nous. "



"Nous avons eu des années pour nous préparer, alors qu'ils n'ont eu que quelques minutes." -Kerrick, agent en sommeil
Texte d'ambiance de la carte No Mercy



Le fait qu'Urza se soit enfui ne dérangea pas Kerrick, bien au contraire. Il utilisa les artefacts pour renforcer son armée. Les Négateurs étaient désormais tout à fait au point. Les machines n'étaient même pas de taille à résister aux griffes des phyrexians, et Urza semblait avoir disparu. La victoire était proche !
Pendant des semaines, les phyrexians tentèrent d'envahir l'Académie, mais étaient repoussés par la magie et détruits par les sorciers, à présent eux aussi bien préparés pour l'invasion. Furieux, Kerrick ordonna un assaut frontal, vidant intégralement sa forteresse et lançant la totalité de son armée à la bataille.

Mais Urza revint de la Yavimaya (où il était emprisonné) au dernier moment pour se confronter à K'rrick. L'arpenteur de plans entra dans la forteresse désertée et détruisit l'une des quatre cuves d'incubation des phyrexians. Urza pensait qu'il pouvait gagner, mais K'rrick savait juste qu'il était tombé dans son piège. Les créatures-artefacts le capturèrent, K'rrick avait gagné !
Il expliqua alors à Urza, avant de le tuer, qu'à chaque plan qu'il avait traversé, les phyrexians l'avaient suivi; qu'ils avaient déjà commencé à attaquer le plan de Serra, et qu'à présent, il était trop tard - ce qui semblait exact. Mais la victoire fut de courte durée. Avec ce qui lui restait de pouvoir, Urza ouvrit un passage interplan à travers le corps de K'rrick, tuant l'ancien agent en sommeil et mettant fin à l'une des plus grandes invasions phyrexiannes de l'histoire de Dominaria.


Voilà la présentation de Kerrick qui est bel et bien un personnage existant dans la story de Magic.

N'hésitez pas à poster un commentaire

Edité 1 fois, dernière édition par Vognar le 31/07/2017

3 Louanges

Vognar, le 31/07/2017

J'ai hésité à la valider, celle-là. Rien de grave, ne t'en fais pas. Bonjour Lalao, installe-toi, je commence.

Originalité :

+ Manas phyrexians de deux couleurs et dans le coût d'un arpenteur.
+ Arpenteur jouant avec le poison.
- Pas de mécaniques vraiment innovantes.

Qualité :

+ Belle image.
+ Bonne qualité.
- Pas de nom d'illustrateur.
- Titre trop petit. Tu utilises MSE, je me trompe ?
- La deuxième capa devrait être "Mettez X marqueurs « poisons » sur le joueur ciblé.", sans oublier le point à la fin.
- Il manque une virgule dans la 3e capa après "joueur ciblé". D'ailleurs on dit "choisissez-y". Une carte dans une bibliothèque n'a pas de contrôleur, donc parle plutôt de propriétaire. Ou mieux, dis juste "dans son cimetière", puisque tu as déjà évoqué le joueur précédemment. Wizards rajouterait "ensuite" après "mélange".
- On dit "retirer" un marqueurs plutôt que "enlever". Il manque le mot "tout" avant "autres". "Mettez ensuite" plutôt que puis". Des guillemets autour de « poison ». "Sur chaque autre joueur" serait plus correct à mon goût.
- Le SE est un ou deux pixels trop bas. C'est inhérent à MSE, c'est le template qui est comme ça.

Fun :

- C'est complètement abusé. C'est ce qui m'a fait hésiter à la valider. Au premier tour dans n'importe quelles couleurs, tu peux faire défausser deux cartes au hasard à ton adversaire. Hymn to Tourach fait la même chose pour et c'est déjà un des meilleurs sorts de défausse existant. Alors certes, ça te coûte 8 points de vie, mais ton adversaire n'aura probablement pas de réponse puisqu'il est au tour 1. D'autant plus si, par chance, tu l'as fait défausser des deux terrains qu'il avait en main. Et le pire, car ça ne suffisait pas, c'est que tu peux recommencer à chaque tour en gagnant deux de loyauté à chaque fois ! jette un œil :
Tour 1, joueur 1 - Terrain, Kerrick, tu défausses deux.
Tour 1, joueur 2 - Terrain.
Tour 2, joueur 1 - Terrain, tu défausses deux, ton adversaire a trois cartes en main.
C'est ridicule. C'est dommage, parce que ça éclipse tout le reste qui est intéressant. Le à surveiller comme un compte à rebours, le qui extract, le qui purge tout en avançant grandement le kill...

Originalité : 8/10 Qualité : 7/10 Fun : 6/10

Lalao, le 31/07/2017

Merci pour ce retour très constructif, à vrai dire cette funcard était ma deuxième donc je reste tout de même content du résultat.

Sinon il est vrai que le plus grand défaut est le fait que cette carte soit beaucoup trop puissante.
Et je n'ai pas utilisé MSE mais le SMF funcard maker 2.

Thaledric, le 01/08/2017

Le MOL2 réduit automatiquement le titre pour qu'il ne soit pas obstrué par les manas.
Il ne permet pas d'aplatir le titre en gardant la même hauteur de caractère mais de toute façon sur cette carte ça aurait été illisible.
Hélas, à part jouer soi-même avec le titre sur un logiciel de graphisme, j'ai bien peur que ce problème ne puisse être réglé automatiquement.

Pour ce qui est du SE, il est positionné de manière à ne dépasser ni sur le biseau du bas, ni celui du haut.
Je ne pense pas qu'il soit réellement trop bas, mais qu'il s'agit plutôt d'un effet d'optique car le biseau clair se voit beaucoup moins que le biseau sombre.



Edité 1 fois, dernière édition par Thaledric le 01/08/2017

Répondre

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Originalité :  

Qualité :  

Fun :  

Note :  

Contenus relatifs

Le retour d'Elspeth

 Funcards

Ajani pas content

 Funcards

Une petie fée

 Funcards

Partenaire Magic ATP

Vanguard 3 - Set Complet (en anglais)

80.00 € 70.00 €

Deck Magic - Planechase : Anthology - (EN ANGLAIS)

149.00 € 125.00 €

Born of the Gods / Créations Divines - Noir/Vert - Intro Pack Deck - Death's Beginning - (EN ANGLAIS)

15.00 € 13.00 €

Sondage

Sur Ixalan, tout le monde cherche la cité d'Orazca et le Soleil Immortel. Mais qu'est-ce que Jace va y trouver :

Résultats
(déjà 370 votes)