L'Histoire de Magic : Retour sur Dominaria : résumé des parties 1 et 2

Articles
par Drark Onogard, le , 998 consultations , 2

  L'univers de Magic / Dominaria



Suite à la saloperie de décision des Magiciens de la Côte de cesser de traduire les histoires en français, je m'attelle à l'écriture de résumés de ces histoires pour que les anglophobes puissent tout de même profiter du scénario de cette extension.

L'histoire prend place à la même époque que les événements d'Ixalan, c'est-à-dire après la défaite des Sentinelles sur Amonkhet contre Nicol Bolas, avant que Jace Beleren ne les retrouve.


Retour sur Dominaria : partie 1




I - Bienvenue chez le mal

Nous retrouvons la Coterie ayant trouvé un nouveau dieu en la personne du Seigneur démon Belzenlok après la mort de Kuberr face à Karona. Lors d'une de leurs prières au démon, un cultiste du nom de Needle fait irruption dans la salle. Le clerc Sadage lui demande ce que vaut sa venue, et Needle offre une sombre épée qui n'est autre que la Lamenoire reforgée.





Needle raconte l'histoire de cette épée, ayant impliqué la mort d'un ancêtre dragon, Piru et parle de sa nature de buveuse d'âme. Lorsque Sadage demande qui a créé l'épée, un néophyte répond que c'est Dakkon Blackblade, le clerc le coupe, prétendant que c'est Belzenlok qui forgea l'épée et tua le dragon.

En tant que récompense, Needle est mis à mort par le dieu-démon qui, rappelons-le, n'est rien face au Dark Mogwaï (GàL!), ne faisant qu'un avec le Vide qui les obsède tant. Cette épée en sa possession, le dernier démon ayant fait un pacte avec Liliana Vess risque de se montrer coriace.

II – La reconstruction de l'Aquilon

Dans cette scène, on observe Djoïra, capitaine de l'Aquilon négociant avec un ondin pour récupérer la dernière partie – ou l'intégralité, selon les spéculations – de l'Aquilon, dans un but que l'on ignore. Elle et son équipe semblent disposer de nombreuses ressources puisqu'ils proposent de payer le double de ce qui avait été promis dans l'accord si l'objet était retiré de l'eau sous trois jours. De plus, il semble assez urgent de reconstruire cette partie de l'Héritage pour que les jours soient si importants.

III – Séparation et vision de la corruption

On retrouve ici les quatre Sentinelles restantes, Jace s'étant transplané sur Ixalan à cause du piège qu'Ugin avait placé dans son esprit. Après s'être interrogés quant à l'absence du mage bleu, une dispute éclate entre Liliana et Nissa, où Gideon tente en vain de calmer le jeu. L'élémentaliste reproche à la nécromancienne son égoïsme et son désir de se servir d'eux pour briser son pacte, pour enfin les abandonner dès qu'il s'agirait de contrer Nicol Bolas.

Malgré les tentatives de Gideon pour garder son groupe soudé et celles de Liliana de convaincre son alliée que le démon n'était qu'une étape nécessaire, Nissa part sur un autre plan, qui entraînera possiblement une édition future où on la retrouverait. A son tour, Chandra annonce son départ car elle veut gagner en puissance après leur défaite écrasante dans le fief de l'ancêtre dragon. Liliana est persuadée que Gideon la lâchera à son tour, mais il reste afin de l'aider.





Après avoir marché quelque temps, Liliana et Gideon retrouvent le village natale de la mage noire. Ce qui était auparavant une forêt entourant la bourgade avait été corrompu par la Coterie en un marais grouillant, et il ne restait que des ruines des bâtiments d'antan. Par conséquent, ils supposèrent que le village avait été intégralement déserté, avant de tomber plus loin sur un semblant de campement où vivent quelques résistants, qui les accueillent comme s'ils étaient leur dernier espoir.

La sombre histoire ayant provoqué le premier transplanage de Liliana lui revient en mémoire alors qu'elle se rend compte que c'est devenu un conte populaire créé pour effrayer les enfants. Elle souffre grandement, se rappelant de la transformation accidentelle de son frère Josu en un mort-vivant sans conscience alors qu'elle tentait de le soigner. Elle est d'ailleurs prise d'une crainte insoutenable lorsqu'elle se rend compte qu'elle pourrait faire subir le même sort à Gideon en lui administrant des plantes pour soigner sa blessure.

Ensuite, elle s'en va visiter le manoir où elle a grandi qu'elle retrouve étonnamment en bon état malgré le poids des années. Cependant, il s'en dégage une aura de magie puissante et elle trouve une ignoble trace de sang sur le sol. De toute évidence, une force a délibérément protégé ce lieu de l'épreuve du temps sans qu'elle puisse savoir pourquoi.

Quand elle est enfin de retour à la bourgade survient une attaque de la Coterie. Mais seul un mort-vivant vient pour déloger les survivants, et elle en prend aisément le contrôle. Juste avant qu'elle ne le détruise, une phrase résonne dans son crâne « Le Vide attend » et le visage d'une liche lui apparaît. Mais au-delà d'une liche, c'est Josu Vess, chevalier liche qu'elle voit. Belzenlok le paierait.






Spoiler: Montrer
Voici la partie 2, je la mets avec la première pour éviter la prolifération inutile de topics.


L'Histoire de Magic : Retour sur Dominaria : partie 2




I – Sombre révélation

Liliana vient de découvrir que Belzenlok avait transformé son défunt frère en liche, qui est un puissant général sous son contrôle. Elle sent la présence de l'Homme-Corbeau qui la suit depuis si longtemps et dont elle ne connaît ni l'origine ni les intentions. Alors qu'elle l'appelle tout en le maudissant, il apparaît devant ses yeux, tout aussi mystérieux que d'accoutumée.

Elle lui demande avec rage si c'est par sa faute que le démon savait que son frère était mort, et il semble amusé par sa douleur. Il ne répond comme à son habitude qu'à moitié aux interrogations de la nécromancienne. Elle découvre avec horreur que c'est bien lui qui a provoqué la mort de son frère pour embraser son Étincelle, sans qu'elle en connaisse encore la raison. C'est à cet instant qu'il décide de disparaître comme il est apparu.

Le remords la ronge car même si c'est bien Belzenlok qui a transformé Josu en liche, c'est elle qui a fait de lui un revenant au départ : par conséquent, elle compte libérer son frère de cette malédiction et cherche comment cela lui serait possible. Le Voile de Chaînes lui semble être une solution, mais en l'utilisant elle se trouverait trop affaiblie pour s'en servir à nouveau afin d'anéantir le seigneur démon. Mais la libération de son frère était trop importante pour qu'elle ne trouve pas un moyen alternatif de s'occuper de Belzenlok.





II – Recrutement et crainte

Une fois qu'elle retourne au village retrouver Gideon, il lui demande si elle a de nouvelles informations. Elle lui fait part de l'importance pour elle comme pour les survivants d'affranchir Josu, et il est d'accord avec elle. Cependant, même en utilisant le Voile de Chaînes, elle ne pourrait le faire que dans le cas où ils se trouveraient tous deux dans le Manoir Vess où fut lancée la malédiction.

Ils se dirigent tous deux selon les indications de l'aubergiste vers le lieu où des forces de Benalia ont été massacrées par la Coterie il y a peu en espérant rallier une poignée de combattants ayant malgré tout résisté. Ils rencontrent Rael, un ange benalien ayant failli à sa mission. Ils finissent par la convaincre de faire front commun avec les troupes qu'il lui reste et celles de Caligo.

Les forces sont rassemblées au Manoir Vess, mais la stratégie qu'avait en tête Gideon est fortement compromise : parmi les soldats, on ne trouve qu'un frêle mage de Tolaria qui ne sera que de piètre secours. De plus, la peur envahit le coeur des guerriers car ils savent que dans les rangs de la Coterie se tiennent une ombre d'effroi et des sorcières de peau – et personne n'est revenu vivant pour dire ce à quoi cela ressemblait.





Cependant, Liliana a bien des connaissances en magie noire et on apprend grâce à elle que ces sorcières portent les peaux de leurs ennemis, et que les ombres d'effroi ont une taille qu'ils peuvent modifier à souhait – gigantesque pour la destruction de masse, minuscule pour posséder un cadavre. Elle tente de garder la confiance des gens car ses savoirs occultes ont le mérite d'intriguer ses alliés.

Ils finissent par trouver une solution pour éloigner l'ombre, trouvant une utilité à Corin, le mage : Gideon prendra l'apparence d'une sorcière de la Coterie pour déconcentrer l'ombre jusqu'à ce que Liliana libère son frère de la malédiction. Il prouve ainsi sa véritable bravoure, car même sans son indestructibilité, il affronte les adversaires de front.

III - La bataille

L'heure du combat approche. Gideon aura l'apparence d'une sorcière de peau uniquement aux yeux de l'ombre. Liliana est prête à utiliser le Voile de Chaînes pour détruire la liche qu'est devenue son frère. Les forces benaliennes sont prêtes à exterminer celles de la Coterie. Enfin, le guerrier de Theros se retrouve face à l'ombre, qui lui demande pourquoi il désobéit au Seigneur-Démon.





Un clerc de la Coterie use d'un sort de peur à cause duquel Gideon voit Drasus et Olexo, ses amis therosiens, transformés en mort-vivants, mais il se rend compte vite de la supercherie. Alors que l'ombre se met à douter de la nature de Gideon, ce dernier assène un violent coup à la créature puis fuit loin du champ de bataille, poursuivi par la créature afin de l'éloigner.

Il finit par se retrouver entre l'ombre et des sorcières, constatant avec horreur qu'une sombre magie gardait les victimes de ces dernières en vie malgré leur écorchage. Il en décapite une qui lui avait craché un nuage de poison duquel il avait pu se prémunir.

Alors qu'il massacre la seconde, il sent que l'illusion s'affaiblit, espérant que Corin n'est pas mort. Lorsqu'elle disparaît, l'ombre ne comprend pas ce qu'il se passe, avant de rugir et de se jeter sur Gideon. Alors, celui-ci rugit en retour et charge violemment la créature.

Pendant ce temps, Liliana sent l'approche d'une créature puissante, et lance dans le vent « Josu Vess, je suis là. Tu me connais ». Elle se heurte alors à un mur de rage et son frère lui rappelle les horreurs qu'elle lui a faites accidentellement subir. La nécromancienne tente de se justifier, avant de se souvenir que son frère était aveuglé par la volonté de Belzenlok.

Alors, elle utilise l'artefact des Onakke pour libérer son frère de la volonté de Belzenlok. Avant qu'il ne meure définitivement, son frère et elle peuvent se parler. Elle lui dit que la malédiction des Vess est finie, qu'il peut reposer en paix.

Tandis qu'elle croyait que son départ de Dominaria avait rompu le lien entre elle et son frère, et lui aurait par conséquent donné la mort, il lui apprend qu'il est resté mort-vivant tout ce temps. Que par sa faute, Josu a tué son père, que sa mère est morte en tentant de trouver un moyen de guérir Josu – et de la retrouver. Tous, leurs sœurs, leurs cousins tentèrent de le stopper. Tous finirent par tomber.

Enfin, il lui dit : « Tu m'as tué. Tu les as tués. C'est toi, Liliana. Ce sera toujours toi. Tu es la malédiction de la Maison Vess ». Ces phrases la blessent plus qu'elle ne veut l'admettre, mais elle finit par en tirer une grande force. Tout ceci ne l'arrêtera pas, et la mort de Belzenlok n'en sera que plus douloureuse.



Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

2 Louanges

Deiv
Le 07/05/2018

Merci pour ton travail Drark !

arlocken
Le 07/05/2018

Merci pour ce résumé qui est le bienvenu, j'adore le background de magic et je lis toujours avec plaisir les storylines. c'est vraiment dommage que wizards ait pris cette décision.

Appréciation

Contenus relatifs

Trailer VO de Dominaria

 Vidéothèque

Partenaire Magic ATP

Les Khans de Tarkir / Khans of Tarkir - Event Deck : Conquering Hordes - Blanc/Noir - (EN ANGLAIS)

25.00 € 15.00 €

City of Brass (Version 1) (Oversized 6x9 Promos Arena League) (en anglais)

35.00 € 24.00 €

Ivory Tower (Oversized 6x9 Promos Arena League) (en anglais)

35.00 € 24.00 €

Sondage