Pro Tour Amonkhet: Résultats et Statistiques

Articles
par niuttuc, le , 518 consultations

  Rapport de tournois / évènements / Compétition / Standard / Amonkhet



Le week-end dernier avait lieu le Pro tour Amonkhet, et si certains d'entre vous ont peut-être suivi les résultats en direct, tous ne l'ont pas fait, on va donc commencer par le top 8:

Le top 8:





De gauche à droite: Yuuya Watanabe (2eme, Aetherworks marvel(spells)), Christian Calcano (5ème, Zombie), Eric Froehlich(5ème, Aetherworks marvel(spells)), Marc Tobiasch (5ème, Aetherworks marvel(creatures)), Ken Yukuhiro (3ème, -Énergie), Martin Müller (3ème, Aetherworks marvel(creatures)), Christopher Fennell (5ème, Zombie) et Gerry Thompson (1er, Zombie)

Comme vous pouvez le constater, le top 8 était constitué majoritairement de decks Temur Aetherworks Marvel selon deux principales variantes, une plus contrôle avec plus de sorts et une plus midrange aidée par une plus grande densité de créatures, mais également par de multiples decks tribaux Zombie, rendus possibles par le grand apport d'Amonkhet au deck, ainsi que d'un unique deck BG Energy, survivant bien modifié de l'ancienne metagame.

Si vous ne connaissez pas ces différentes listes, en résumé, les decks Aetherworks Marvel essaieront, par leurs sorts et leurs créatures, de contrôler le terrain tout en générant de l'énergie jusqu'à l'activation de la carte qui donne son nom au deck, parfois aussi tôt qu'au tour 4, ce qui permettra soit de lancer un Ulamog, the Ceaseless Hunger gratuitement, auquel cas la partie se termine rapidement (s'il est possible de perdre avec un Ulamog, en général vous êtes déjà en mauvaise position et la partie va se finir vite), soit lancer un autre sort qui permettra au deck de continuer à tourner. En cas d'échec, la version plus centrée sur le contrôle pourra souvent faire traîner le jeu jusqu'à avoir assez de mana pour lancer un Ulamog normalement. Le record du tournoi est à 6 Ulamog lancés dans une même partie (Grâce à un mélange de Graver dans la Mémoire), dont 5 ont bien entendu été contrôlés par l'adversaire.




Les différents decks zombies jouent sur un board le plus large possible combiné à la synergie intrinsèque de ce type de créature garanti par le Libérateur des cryptes, la Seigneuresse des Maudits, le Colosse du Diregraf, la maîtrise de Liliana et d'autres encore. La version avec du blanc pourra rentrer plus de synergie sous la forme de Wayward servant et de Binding Mummy (qui avec le Libérateur des cryptes pourra engager les créatures adverses en éphémère), mais également une palette de gestion plus large incluant notamment des Anguished Unmaking, capables de gérer des Ulamogs ou des Marvel, ainsi que des options de sideboard plus large, au coût de ne pas pouvoir jouer certaines cartes plus centrées sur le noir, comme les Morts implacables.





Quand au deck Energy, il joue surtout avec des excellentes cartes seules, dont la puissance pourra être décuplée par un Winding constrictor et toutes les synergies autour des marqueurs énergie et +1/+1. Dans les modifications notables que ce deck a par rapport à une liste pré-Amonkhet, on peut remarquer l'absence de Verdurous Gearhulk au profit de Bone picker, une 3/2 Vol, Contact mortel pour permettant des sorties plus rapides et nécessitant quasiment rien pour être à son maximum.

Si nous avons vu beaucoup de Zombies VS Marvel dans ce top 8, les variances entre les différentes versions de ces decks ont gardé celui-ci relativement intéressant.

Un absent notable de ce top 8 est le deck Mardu Vehicules, que beaucoup s'attendaient à voir ce week-end, grand deck du précédent format ayant vu son adversaire naturel, Copycat, banni avec le Gardien félidar. Comme il était attendu, les joueurs avaient prévu de quoi le combattre, et malgré sa présence chez plus d'un quart des joueurs du pro tour, il n'a pas réussi à se frayer un chemin jusqu'au top 8.

Statistiques: Jour 1


Si le pro tour est particulièrement intéressant au niveau de ses statistiques, c'est parce qu'une bonne partie des joueurs y participant ont testé et retesté les decks pendant plusieurs semaines plusieurs heures par jour, afin d'être sûr d'être le mieux préparé. Si le pro tour n'est pas la réponse finale à un format, les decks apportés dépendant également des matchups et de ce qu'on s'attend à rencontrer, c'est quand même une approche sérieuse dans laquelle attendent sans doute les decks qui formeront le tier 1 du standard dans les mois qui viennent. Regardons donc les différentes statistiques que nous pouvons extraire de ce pro tour, que Wizards a directement communiqué cette fois:






Liste des decks ayant plus d'un représentant au jour 1 du pro tour.

On peut déjà noter la prédominance de Mardu dans cette liste. Avec 99 joueurs et un historique connu, ce deck, déjà optimisé de la dernière meta, a été le choix par défaut de beaucoup des pro présents. En tant que tel, c'était aussi le deck contre lequel tout le monde était le mieux préparé, ce qui a amené à son échec éventuel à ce pro tour.
Si les divers decks Zombies et Marvel ne surprennent personne après le premier paragraphe, on note tout de même qu'une autre variante de Marvel, Sultaï () était également présente, mais en plus petit nombre. Cette variante avait tendance à multiplier les possibilités et moins s'appuyer sur Marvel, en jouant des Demon of Dark Schemes par exemple en tant que résultat alternatifs. A noter également que beaucoup de joueurs se demandaient si Zombies serait un vrai deck tier 1 dans cette meta. Si on ne peut pas se prononcer pour l'évolution dans le futur, un proo sur 5 pariant sur cette archétype est un bon signe.
Dans les autres decks notables on a -Contrôle, un deck qui a pas mal fait parler de lui avant le pro tour, un bon vieux deck contrôle avec beaucoup de gestions et de contresorts, finissant la partie avec une Carcasse mécanique torentielle, avec parfois une autre condition de victoire en cas de Dépossession. S'il n'a pas atteint le le top 8, il était faiblement représenté face à d'autres géants, et les decks contrôle pur ont tendance à s'améliorer au fur et à mesure qu'ils savent quels adversaires ils risquent de rencontrer, donc à suivre dans les mois qui viennent.
Un autre deck qui a surpris est le deck Combo centré autour de New perspectives. Si ce deck se baladait déjà en standard avant le pro tour, peu de gens s'attendaient à ce que des pros le considère suffisamment compétitif, mais apparemment c'est le cas. Pour les gens qui n'auraient jamais rencontré ce deck, il s'agit dans un premier temps d'accélérer son mana jusqu'au tour 4 ou 5, durant lequel on joue une New perspectives. La pioche de trois cartes permet généralement d'atteindre les 7 cartes requises, et on recycle toutes les cartes que l'on souhaite, notamment des Shefet Monitor et des Vizier of tumbling sands (souvent sur un terrain enchanté d'un Weirding wood) permettent de lancer une Ombre de la tombe qui nous permet de recommencer. Éventuellement, le deck a gagné assez de mana et pioché assez de cartes pour gagner, soit par une Approche du second soleil lancée deux fois, soit par une Foi des dévoués activée 10 fois ou plus. Le deck est assez stable car une grosse partie du deck, jusqu'aux terrains, dispose du Recyclage pour que le combo fonctionne, ce qui stabilise aussi énormément le deck.


Statistiques: Jour 2


Bon, si la présence de ces decks est belle et bonne, nous voulons des résultats, sachant que les joueurs devaient avoir 4 victoires (sur 8 rondes, 3 de Draft et 5 de Standard) au moins pour passer au jour 2 du pro tour, observons ceux qui ont réussi à passer, par archétype. A garder en tête, l'échantillon est relativement petit pour certains. Certaines variantes de deck peuvent être passé à 100%, 50% ou 0%, mais sur 2 decks, cela peut-être le fruit de la variance d'une partie de Magic. De plus, dans les 4 victoires nécessaires au jour 1 sont comptées les 3 rondes de draft et les 5 rondes de standard, les rondes de draft étant bien évidemment indépendantes des decks standard.




Variantes d'Aetherworks Marvel

L'un dans l'autre, et on s'y attendait avec un deck qui représentait un quart du terrain et la moitié du top 8, les divers deck aetherworks marvel ont un haut Taux de conversion (Nombre jouant jour 2/ nombre jouant jour 1). Une mention spéciale pour la version incluant des Chandra, Flamecaller, qui malgré une faible représentation (7 decks) a un taux de conversion de 100%. Cela n'est pas entièrement dû au hasard, cette Chandra se révélant une arme de choix contre les divers decks zombies, capable de raser leur champ de bataille, parfois plusieurs fois en une partie, mais fournissant également une solution alternative pour finir la partie en cas d'échec du plan Ulamog, ou encore permettant de simplement voir plus de cartes avec sa deuxième capacité contre un autre deck Marvel ou un deck contrôle.




Variantes Mardu Véhicules

Comme on l'a vu précédemment, Mardu était attendu en arrivant au pro tour, et ça se voit. Malgré cela, il reste un solide deck dépassant les 50% de taux de conversion.




Variantes Zombie

Les decks zombies paraissent être un pari solide, avec un haut taux de conversion, tant pour la version mono que pour la (la version a 6% de moins, équivalent à un unique deck vu sa faible représentation).




Variantes [+X]

Ce deck, qui a fait passer un représentant au top 8, reste solide, malgré au taux de conversion, mais aussi une représentation, moins importante. Anomalie due au petit échantillon, performance réelle ou sûrement un peu des deux, le deck centré autour de Cryptolith rite, après inclusion notamment du Vizir de la ménagerie, a eu un taux de conversion de 100%, une variante intéressante de ce deck jouant beaucoup de créatures à faible coût, épaulées désormais de la déesse Bontu la glorifiée.




Variantes de Contrôle

Contrôle, comme toujours centré sur le Bleu, était présent en petites quantités associé à du rouge le plus souvent, du blanc parfois. Si son résultat (48% de conversion, 56% pour la version de base Izzet) reste honorable, on verra dans le futur ce dont le contrôle est capable grâce à ses nouveaux outils quand ses ennemis sont mieux connus.




Temur Energy

Un deck dont nous n'avons pas encore parlé, Temur Energy est un deck Midrange qui montre qu'on peut être compétitif avec ce genre de deck en ne jouant PAS Aetherworks marvel, se concentrant sur une agression plus régulière et conventionnelle basée sur des Glorybringer ou Bristling Hydra amenés par divers engins de ramp, le tout avec de la synergie énergie qui est toujours puissante, du Whirler Virtuoso, dont les thopters ont gagné plusieurs parties durant le pro tour et arrêté beaucoup plus d'attaques d'Ormendahl, prince des profanes qu'aucune autre créature. En tout cas, résultat impressionnant avec plus de 80% de conversion, malheureusement sur un échantillon qui n'est pas significatif.




Variantes Red Aggro

Si une chose est sûre, c'est que peu importe l'extension ou le format, il y a toujours, quelque part, un deck rouge aggro. Que ce soit du burn ou de l'humain, personne n'est jamais surpris de voir ces decks. Dunouveau venu, Humains, profitant de la synergie entre le Surmenage et Always watching, au connu, comme Energy ou Pummeler, ce genre de deck a toujours des résultats corrects, et ça ne change pas pour ce tournoi. Malgré une faible représentation, l'aggro étant surtout représenté par du Mardu Véhicules, ces decks sont toujours là, et ont des résultats honorables.




... Et le reste


Les petits decks du format, ici les statistiques ne servent pas à grand chose quand deux decks, ou un seul sont présents. On peut tout de même noter que New perspectives a eu des résultats moyens, mais quand on est face à la crème de la crème et qu'une défaite veut dire plus de 10% de taux de conversion, ça ne veut pas dire grand chose dans le contexte.

Quoi jouer contre quoi?


En définitive, voici un tableau résumant les pourcentages de victoires (et le nombre correspondant) durant le pro tour, selon ce que vous vous attendez à affronter. A noter que le total inclus aussi les archétypes non mentionnés dans les colonnes précédentes, et que l'échantillon global inclue 1457 matchs, ce qui est relativement bas, surtout au vu du nombre de matchups possibles.







Et le draft? Et le draft?


Car oui, le Pro tour ce n'est pas que du standard, des statistiques et du construit, c'est également le moment où on peu observer comment draftent les meilleurs joueurs au monde, et certains de ceux ayant le plus d'entraînement. S'il est moins facile d'analyser le draft avec des chiffres et des archétypes, ceux-ci dépendant évidemment de ce qui est ouvert et des personnes avec qui on joue, on peut tout de même repartir avec deux trois faits:

  • En arrivant dans le tournoi, la majorité des pros préféraient les stratégies les plus agressives dans les drafts d'Amonkhet, le rouge et le blanc étant des couleurs de choix.

  • Pas mal de listes plus lentes, mais aussi disposant de cartes de meilleure qualité rejetées par les joueurs agressifs, ont bien réussi au jour 1, montrant également la viabilité de cet archétype dans de bonnes circonstances.

  • Les joueurs ayant repéré cela ont eu plus tendance à se tourner vers ces archétypes au jour 2, l'agression restant un choix de qualité, mais moins prohéminent.

Ce qui nous confirme que les deux stratégies peuvent être viables en draftant Amonkhet, donc gardez l'oeil ouvert, surtout si vous draftez avec des inconnus.

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Contenus relatifs

Partenaire Magic ATP

Lot de 20 terrains de base - Plaine - foil

14.00 € 9.00 €

Visions - Set Complet (en Français)

120.00 € 110.00 €

Sondage

Aucun n'est plus machiavélique que Nicol Bolas, à part peut-être :

Résultats
(déjà 49 votes)