L'Histoire de Magic: Tyrans

Articles
par niuttuc, le , 1858 consultations

  L'univers de Magic / Conspiracy: Take the Crown



Le Principe:


Wizards publie chaque semaine une histoire sur son site officiel, le mercredi soir en général. Retrouvez ici le résumé et des commentaires sur chacune d'entre elles.

L'Histoire:


Tyrans







Histoire en français
Histoire en anglais

Cette histoire est la deuxième histoire de l'extension supplémentaire Conspiracy: Take the Crown, extension supplémentaire de l'été 2016, sortie située entre le bloc Ténèbre sur Innistrad et le bloc Kaladesh.
(Ce repérage est là pour les lecteurs futurs qui voudront reprendre l'histoire.)

Résumé Rapide:


Spoiler: Montrer
L'assassinat de Brago, eternal king, c'est aujourd'hui, et c'est à travers les yeux d'Adriana, Capitaine de la garde de Paliano, the High City, et garde du corps rapproché de Brago, eternal king (pas tant que ça visiblement) que la mort a rendu paranoïaque. Visiblement c'est à raison, car dans son dos et dans celui de la garde, la moitié de la cité haute semble être déjà au courant de l'assassinat avant même qu'il n'ait été effectué, jusqu'aux serviteurs qui redécorent déjà aux couleurs de Marchesa.

Kaya, ghost assassin fait donc le boulot pour lequel elle a été engagée, devant une Adriana ne pouvant toucher cet adversaire intangible aux armes. La succession de Brago est assurée très rapidement après sa mort par Marchesa, la Rose Noire qui préparait ce coup depuis plus d'un an et avait généreusement arrosé toute la ligne de succession ainsi que l'administration/prêtrise des Custodi.

Mais la perspective de son règne, d'un règne de monarque absolu quel qu'il soit d'ailleurs, commence à rebuter Adriana, qui s'enfuit, non sans avoir craché au visage de Marchesa, et commence à fomenter dans la cité basse une rébellion en vue d'instaurer une République, allant même proposer un poste de sénateur à Selvala, Explorer Returned


Résumé détaillé et commenté:


(Attention, il est déconseillé de le lire si vous comptez lire l'histoire complète après, cependant, si vous avez déjà lu l'histoire, vous pouvez y retrouver certains détails que vous auriez manqué.)
Spoiler: Montrer





Aujourd'hui, nous suivrons donc les pas d'Adriana, la Capitaine de la garde de Paliano, the High City et garde du corps rapproché de Brago, eternal king, que la mort a (ironiquement) rendu un peu paranoïaque. Pourtant un fantôme immortel ne craint rien n'est-ce pas? Même quand, à l'issue d'une réunion de routine (dans laquelle on apprend que l'Académie de Paliano, d'où Muzzio, Visionary Architect préparait un avenir mécanique à la ville et Daretti, savant ferrailleur travaillait récemment, a été fermée et les automates détruits, toute résistance écrasée) avec deux Custodi de l'Église, elle raccompagne ces deux autres fantômes dans le couloir en laissant le roi seul. Même quand ces prêtres sont anormalement solennels et qu'un serviteur jette de la vaisselle sous prétexte qu'elle ne plaît pas à Madame, en précisant qu'il n'a pas le droit de parler de Madame. Même si d'autres serviteurs changent déjà les bannières pour des nouvelles à l'emblème de Rose. Non?







Quand Adriana arrive en courant dans la salle du trône, Kaya est déjà à l'ouvrage. Adriana se jette sur l'assassin (de) fantôme(s), qu'elle ne peut pas toucher. Brago meurt à la suite de l'échange, et Kaya quitte la scène avec une petite phrase pour la caméra: Tant que peuvent mourir les despotes, subsiste un espoir de liberté.

La couronne, l'armure et l'épée de Brago se solidifient à sa mort, et Adriana récupère son épée.







Le lendemain, Marchesa est couronnée en bonne et due forme, choisie pour la royauté par le testament officiel de Brago. Testament d'un fantôme immortel, authentifié par l'Église. L'événement ne surprenant personne dans la noblesse, la domesticité ou l'Église. Seuls les gardes étaient apparemment gardés dans le secret de ce qui se passait, le bâtiment et les tenues déjà entièrement redécorées aux couleurs de la rose.







Adriana se rend alors compte de l'inanité de cette monarchie où des tyrans accèdent au pouvoir absolu théorique par complots et meurtres, dans une suite infinie de despotes et leurs caprices.

Elle approche Marchesa alors qu'elle se change de ses vêtements de couronnements en des habits d'apparat, afin de prononcer un discours, et répond volontiers et calmement aux questions du Capitaine par le ton hautain de celle qui sait ne rien craindre, et Marchesa lui présente son nouveau tabard à l'emblème de Rose Noire.

Adriana refuse devant le peu de considération qu'a Marchesa envers le peuple, crache au visage de la souveraine, s'empare de l'armure, et pard au galop en traînant l'armure et la réputation de Marchesa dans la boue du Quartier des Voleurs, où elle fait un discours invitant à la révolte contre cette reine légitime et sa loi absolue, prenant la tête d'un mouvement de révolution.







On la retrouve plusieurs semaines plus tard, alors que les habitants de la ville commence à s'organiser contre la reine, Adriana ne veut pas de la direction du pouvoir et va chercher Selvala, Explorer Returned et lui propose le poste de Sénateur de la République de Paliano!

On s'approche donc d'une intrigue à la Star Wars: Rebelles contre Royauté. Mais surtout, dans le plan Renaissance qu'est Fiora, c'est un rappel des Révolutions après les Lumières de l'Académie!

Après, Marchesa est connue pour ses complots tordus. Très tordus. La dernière fois qu'on l'a vue, elle réussissait à se faire suicider un adversaire presque aussi intelligent qu'elle, car il croyait que c'était la seule issue que Marchesa n'avait pas prévue. Donc peut-être qu'elle prévoit tout cela et la révolution avec.


Une histoire de Alison Luhrs, merci de laisser vos avis sur le format de news, l'histoire elle-même ou tout autre chose à peu près dans le sujet dans les commentaires.

Ajouter une louange

Vous devez vous identifier pour participer.

Appréciation

Contenus relatifs

Partenaire Magic ATP

Petite figurine Funko POP! - Jace

19.00 € 15.00 €

Amonkhet - Set Complet - (en Français)

249.00 € 239.00 €

Hour of Devastation / L'Age de la Destruction - Booster De 15 Cartes - (en Français)

4.00 € 2.50 €

Sondage

Aucun n'est plus machiavélique que Nicol Bolas, à part peut-être :

Résultats
(déjà 309 votes)